Mes finances, mes projets, ma vie
3 décembre 2022

Entrepreneurs & dirigeants : Quel chef d’entreprise êtes-vous ?

0%

En décidant seul on va plus vite, mais ensemble on va…

Votre entreprise est retenue pour réaliser un reportage TV

Votre sport favori c’est...

A quoi ressemblent vos locaux ?

Vous êtes en congé, vers qui renvoie votre message d’absence ?

Si votre organigramme était un monument parisien ce serait

Votre entreprise doit licencier plusieurs collaborateurs

Pour recruter un nouveau Directeur Financier

Pour l’annonce des décisions stratégiques, qui prend la parole ?

Un dossier en retard attend votre validation, mais vous êtes absent

Pour vous, le CEO d’une entreprise est

Entrepreneurs & dirigeants : Quel chef d’entreprise êtes-vous ?

Le teamplayer : ensemble on est plus fort !

Teamplayer né, vous pensez que la réponse se trouve toujours dans le collectif. La figure du CEO trônant dans sa tour d’ivoire n’est pas du tout votre conception du management, même si vous demeurez persuadé qu’une hiérarchie est indispensable. Vous avez donc opté pour un management participatif où les responsabilités « tournent » entre les collaborateurs en fonction des sujets et des situations. C’est certes responsabilisant pour chacun, mais cette souplesse n’est-elle pas aussi parfois source de confusion et d’erreurs, notamment en période de crise ? Si vous êtes à la tête d’une PME, myLIFE vous aide à gérer ces périodes de turbulences en tirant les enseignements de la crise provoquée par le Covid-19 .

Le participatif : on discute, mais je décide !

Pour vous, la bonne approche consiste permettre à chacun de jouer son rôle au mieux. Pour diriger une entreprise, vous êtes à l’écoute du collectif qui a ses mérites et ses vertus. Mais vous êtes aussi réaliste, quelqu’un doit trancher à la fin et ce sera vous. Vous savez donc écouter, décider, puis déléguer et faire confiance. Si les circonstances l’exigent, vous pouvez aussi vous imposer comme seul maître à bord. Bravo pour ce sens de l’équilibre toujours difficile à maintenir ! Votre approche constitue une bonne base pour être non seulement un bon dirigeant, mais aussi un véritable leader aux yeux de vos équipes. Découvrez ici les autres caractéristiques du leader ainsi que les barrières possibles à votre leadership.

L’égalitaire : à bas les structures de pouvoir

Pour vous, c’est bien parce qu’il faut un CEO sur l’organigramme que vous avez accepté le rôle. En réalité, vous n’aimez pas les structures hiérarchiques et voyez le travail de manière bien plus horizontale. Vous vous sentez réellement l’égal de tous vos collaborateurs. C’est une façon assez disruptive et sans doute vertueuse de diriger une société. Mais ne cache-t-elle pas aussi la crainte d’endosser le costume des responsabilités ? Qui est la voix qui tranche et conduit l’entreprise ? Une hiérarchie n’est pas forcément une structure de pouvoir oppressante, c’est aussi en principe le reflet d’une qualité essentielle au bon fonctionnement de votre entreprise : la compétence ! A défaut de vouloir être un boss, peut-être accepteriez-vous de jouer le rôle d’un leader. Découvrez ici les autres caractéristiques du leader ainsi que les barrières possibles à votre leadership.

Le monarque : la boîte, c’est moi !

Non seulement vous souhaitez incarner l’entreprise que vous dirigez, mais vous voulez également tout savoir et tout valider personnellement. Déléguer ? Connais-pas ! Vous aimez l’idée d’un management paternaliste et l’entreprise est votre seconde famille. Votre engagement est remarquable, mais peut-être aussi la source de certains blocages dans l’avancée des équipes, comme celle de l’entreprise. Ne devriez-vous pas relâcher la bride parfois ? Pour vous aider à y voir plus clair, pourquoi ne pas découvrir ces biais cognitifs qui permettent aux entrepreneurs de réussir et ceux qui les mettent en danger.