Mes finances, mes projets, ma vie
22 juillet 2019

Bien conduire et stationner au Luxembourg

Que vous soyez résident luxembourgeois, travailleur frontalier ou touriste de passage, dès que vous utilisez un véhicule sur le sol luxembourgeois, vous devez vous conformer au Code de la route grand-ducal. Et cela vaut aussi lorsque vous vous garez ! Autorisé, non autorisé ? Prendre le volant bien informé, c’est penser à sa sécurité, celle de ses passagers et de tous les usagers de la route. myLIFE vous a donc préparé un petit article sur ce sujet.

Passe ton permis d’abord

Commençons par le début. Bien conduire sa voiture, ça s’apprend. Dès que vous avez atteint l’âge légal (18 ans), direction l’auto-école agréée la plus proche de chez vous ! Vous pouvez introduire votre demande d’inscription auprès de l’auto-école de votre choix à partir de 17 ans, mais celle-ci requiert la signature d’un tuteur tant que vous n’êtes pas majeur.

L’acquisition du permis auto se fait en deux étapes : d’abord par un apprentissage théorique du Code de la route (environ 12 heures), puis 16 heures minimum de leçons de conduite, y compris si vous optez pour la conduite accompagnée avec un accompagnateur répondant aux conditions requises. La durée de cette phase d’apprentissage pratique sera affinée en fonction de vos aptitudes ou de si vous êtes déjà titulaire d’un permis de conduire d’une autre catégorie. En effet, il n’y a pas que l’auto dans la vie, il y a aussi les deux-roues et les véhicules de plus grands gabarits (utilitaires, camions, etc.). L’âge légal et les conditions d’obtention de ces différents permis varient selon la catégorie en question.

Précisons que si vous êtes titulaire d’un permis de conduire obtenu dans un autre pays, vous pouvez conduire votre véhicule au Luxembourg. En revanche, si vous souhaitez passer votre permis au Luxembourg, vous devrez présenter un certificat de résidence au Grand-Duché et vous soumettre à un examen médical.

Le service des permis de conduire est géré par la Société Nationale de la Circulation Automobile (SNCA).

Le Code de la route concerne les automobilistes et les motards bien sûr, mais aussi les cyclistes et les piétons !

Le Code de bonne conduite

Le Code de la route est un document juridique conséquent et susceptible d’être modifié dans le temps. Il concerne les automobilistes, les motards bien sûr, mais aussi les cyclistes et les piétons !

Nous vous donnons ici un aperçu global, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Si vous souhaitez l’explorer en détail ou lire quels éléments du Code de la route ont fait l’objet de modifications, allez sur le « portail TRANSPORTS » édité par la Ministère de la Mobilité et des Travaux publics.

Généralités

De façon générale, on peut dire que le Code de la route luxembourgeois ne présente aucune spécificité particulière. On circule à droite, il n’y a pas de tronçons de vitesse illimités, et votre permis compte un nombre de points (12) qui est, lui aussi, limité… Prudence, donc. Dura lex sed lex.

Un vêtement réfléchissant (vous savez, le fameux gilet jaune…) doit obligatoirement être transporté ET porté en cas d’arrêt d’urgence ou lorsque vous êtes en panne au bord de la route. Tout autre usage qui en serait fait ne regarde que vous et est sans rapport avec le Code de la route.

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers de la voiture, à l’avant comme à l’arrière. Les enfants de moins de 1,50 m doivent être assis dans un siège de sécurité homologué jusqu’à l’âge de 18 ans, sauf si leur poids excède les 36 kg. Toute infraction à ce sujet sera sanctionnée par un retrait de 2 points, sanction valant également pour les motards ne portant pas de casque.

Le Code de la route vous rappelle également qu’il est formellement interdit de téléphoner au volant sans dispositif mains libres, sous peine de se voir retirer 2 points sur le permis de conduire.

Oublier de mettre sa ceinture de sécurité (ou celle de ses passagers), son casque, ou téléphoner au volant est également sanctionné d’une amende de 145 €.

Tout excès de vitesse de plus de 50 % par rapport à la vitesse maximale autorisée sera sanctionné d’un retrait de 4 points.

Chi va piano, va sano

Selon l’axe que vous empruntez, les vitesses autorisées sont les suivantes :

  • 130 km/h sur les autoroutes (110 km/h en cas de pluie, neige, brouillard, etc.) ;
  • 90 km/h en dehors des agglomérations ;
  • 50 km/h dans les localités ;
  • 30 km/h, voire moins, dans certaines zones résidentielles ou espaces partagés.

Pour les camions, les bus et les autocars, la vitesse est limitée à 90 km/h sur l’autoroute, et à 75 km/h en dehors des agglomérations.

En cas d’excès de vitesse de plus de 15 km/h en agglomération, de plus de 20 km/h en rase campagne, et de plus de 25 km/h sur autoroute, vous serez sanctionné d’un retrait de 2 points. Tout excès de vitesse de plus de 50 % par rapport à la vitesse maximale autorisée sera sanctionné d’un retrait de 4 points.

En cas d’excès de vitesse, le retrait de points s’accompagne d’un avertissement taxé, relatif à l’infraction constatée. Retrouvez l’ensemble des informations à ce sujet sur le site de la police.

Boire ou conduire, il faut choisir

Pour les automobilistes, le taux d’alcool autorisé dans le sang est fixé à 0,5 %. Cela représente environ 2 verres adaptés à la boisson choisie (25cl pour une bière, 12,5cl pour du vin, 3cl pour un digestif). Pour les jeunes conducteurs (moins de deux ans de permis), il est de 0,2 %.

Conduire en état d’ivresse avec un taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,5 % vous expose à un retrait de 2 points. Cette sanction vaut également si vous n’êtes pas le conducteur et que vous avez confié votre véhicule à une personne en état d’ivresse. Le retrait sera de 4 points si votre taux d’alcoolémie est supérieur ou égal à 0,8 %

Qu’est-ce que c’est que ce trafic ?

La voiture demeure un moyen de transport très utilisé au Luxembourg, et le sud du pays est souvent complètement engorgé aux heures de pointe. Anticipez cet état de fait lorsque vous vous déplacez.

Utilisez votre GPS ou des applications gratuites comme LuxTraffic ou Waze, qui vous proposent des itinéraires alternatifs, plus rapides ou moins encombrés. Cela permet également d’être informé s’il y a des travaux ou des accidents sur votre parcours. Prenez également l’habitude de consulter www.cita.lu, ce site constitue une mine d’informations sur l’état du trafic en temps réel et sur les chantiers en cours.

Les parkings gratuits, appelés P+R, se multiplient aux quatre coins du pays afin d’encourager les automobilistes à prendre les transports en commun.

Pas de place au hasard

Vous partez faire quelques courses en ville ? Se garer n’est pas toujours chose aisée dans la capitale, mieux vaut s’y préparer et être bien informé pour éviter d’être verbalisé. En dehors des parkings couverts payants, le stationnement à Luxembourg s’organise suivant un code couleur fixant la plage horaire où le stationnement est payant, le tarif horaire et la durée de stationnement autorisée.

  • Blanc : stationnement gratuit, limité à 30 minutes, du lundi au samedi de 8 h à 18 h ;
  • Orange : 2 €/h, pour 2 h maximum, du lundi au samedi de 8 h à 18 h ;
  • Jaune : 1 €/h, entre 3 et 5 h maximum sur voirie, entre 5 et 10 h sur parking, du lundi au vendredi de 8 h à 18 h ;*
  • Vert : 2 €/h de 1 h à 3 h, puis 1,50 € de 4 à 5 h, du lundi au vendredi de 8 h à 18 h ;*
  • Violet : 0,50 €/h pour maximum 10 h, du lundi au vendredi de 8 h à 18 h.

* excepté pour les résidents en possession d’une vignette leur permettant un stationnement gratuit dans leur zone d’habitation. La carte horloge leur permet également un stationnement de deux heures maximum sur tout le territoire de la ville de Luxembourg.

Les parkings gratuits, appelés P+R, se multiplient aux quatre coins du pays afin d’encourager les automobilistes à prendre les transports en commun. Ils sont au nombre de cinq autour de la ville de Luxembourg et sont desservis par des bus qui permettent aux usagers de poursuivre leur itinéraire vers le centre ou la gare, par exemple.

Attention, le non-paiement de votre stationnement vous expose à une contravention.

Au Grand-Duché, comme partout ailleurs, soyez prudent lorsque vous prenez le volant (ou le guidon). Votre sécurité, celle de vos passagers et de tous les usagers de la route en dépend. Si le Luxembourg est un pays original à de nombreux égards, son gouvernement ne transige pas sur la sécurité routière, et les conducteurs irrespectueux des lois sont lourdement sanctionnés.