Mes finances, mes projets, ma vie
28 octobre 2020

Naissance: Comment bien préparer l’arrivée de votre bébé?

L’arrivée d’un bébé est un moment de bonheur intense partagé par les parents et la famille. Mais au quotidien, il est nécessaire de prendre le temps de bien préparer l’arrivée de bébé et d’effectuer correctement les démarches qui s’imposent.

Voici quelques points importants à considérer.

Etape 1: j’informe mon employeur

Vous pouvez décider vous-même du meilleur moment pour prévenir votre employeur de votre grossesse. Vous devez effectuer votre déclaration auprès de celui-ci par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous pouvez également lui remettre la lettre en mains propres et conserver une copie signée de sa main. Indiquez dans votre courrier la date présumée de votre accouchement, les dates prévues de votre congé maternité et joignez-y votre attestation de grossesse rédigée par votre médecin.

Dès réception par l’employeur de votre attestation de grossesse, vous êtes protégée contre le licenciement, ce jusque 12 semaines après votre accouchement. Si vous prenez un congé parental, cette protection est prolongée.

Le congé de maternité auquel vous avez droit est de huit semaines avant la naissance de l’enfant (congé prénatal) et de huit semaines après la naissance de l’enfant (congé postnatal). Le congé postnatal peut être prolongé de quatre semaines supplémentaires en cas d’accouchement prématuré (avant la 37e semaine de grossesse), en cas de naissances multiples ou en cas d’allaitement. Le congé de maternité s’accompagne toujours d’une interdiction de travail pour la salariée concernée. Si l’accouchement a lieu avant la date présumée, les jours de congé prénatal non pris sont reportés sur le congé postnatal.

Pendant votre grossesse, vous devrez vous rendre à certains examens médicaux obligatoires. Vous bénéficiez si nécessaire d’une dispense de travail pour vous rendre à ces consultations.

Pendant votre grossesse, vous devrez vous rendre à cinq examens médicaux et un examen dentaire obligatoires. Toute femme enceinte bénéficie d’une dispense de travail pour se rendre à ces consultations dans l’hypothèse où elles doivent avoir lieu pendant les heures de travail. Cette dispense est considérée comme temps de travail à part entière et donne droit au salaire normal.

Etape 2: j’anticipe la garde de mon enfant

La garde d’enfants est souvent un parcours jalonné d’obstacles pour les parents. Trouver l’institution d’accueil adaptée peut vous coûter beaucoup de temps et d’énergie. Sans même parler d’argent. Il faut vous y prendre tôt. En effet, les infrastructures de la petite enfance ont une demande supérieure à l’offre. C’est pourquoi il est conseillé de commencer les recherches dès la fin du premier trimestre de la grossesse. Toutes les informations relatives aux infrastructures agréées conventionnées par l’État, aux structures d’accueil de jour non conventionnées par l’État, aux assistantes parentales (Dageselteren) ainsi qu’aux maisons relais pour enfants sont disponibles sur guichet.public.lu.

Aussi douillet que soit votre foyer, il regorge de dangers pour votre bébé. (…) Pensez à sécuriser votre habitation!

Vous pouvez également envisager de bénéficier des services d’une nourrice pour garder votre bébé jusqu’à l’âge de 6 ans. Travaillant la plupart du temps au domicile des parents, la nourrice veille au bon développement de votre enfant pendant quelques heures ou toute la journée. De nombreuses nourrices sont indépendantes et payées à l’heure directement par les parents. Certaines travaillent toutefois comme salariée dans une entreprise comme une crèche. En la matière, ne vous fiez pas à votre seule bonne impression et optez de préférence pour des nourrices agréées. Si cela vous est possible, tentez de recueillir les témoignages de parents qui ont déjà fait appel aux services de la personne envisagée.

Etape 3: j’aménage mon habitation

Bien préparer l’arrivée de votre enfant à la maison ne se limite pas au choix de la couleur de sa chambre. Aussi douillet que soit votre foyer, il regorge de dangers pour votre bébé. Peu mobile les premières semaines, un enfant se révèle très vite capable de ramper partout où il lui sera possible d’aller. Pensez à sécuriser votre habitation! Notamment:

  • Installez une barrière de sécurité si vous avez des escaliers. Le moment venu, cela vous permet de laisser votre bébé explorer votre maison sans risque de chute. Vérifiez bien le système de verrouillage afin que votre enfant ne puisse pas ouvrir la barrière simplement en tirant dessus. Veillez à choisir une barrière répondant aux normes de sécurité européennes.
  • Posez des cache-prises électriques. Les enfants semblent particulièrement intéressés par les prises électriques et ne demandent qu’à y glisser les doigts ou y enfoncer des objets. Prévoyez dès lors des cache-prises, à ventouse ou à clé, et n’oubliez pas de cacher les fils électriques derrière les meubles.
  • Sécurisez les coins de table et les portes. Votre enfant peut se blesser à cause des coins de tables, des portes des placards et des tiroirs. Équipez les angles de vos meubles de protections qui évitent à votre enfant de se faire mal s’il venait à s’y cogner. De même, installez des bloque-placards et des bloque-tiroirs.
  • Mettez les petits objets hors de la portée de l’enfant. Les enfants ont le réflexe de mettre tous les objets qu’ils attrapent dans la bouche. Soyez vigilants et placez les objets susceptibles d’être avalés hors de leur portée.

Inutile de rappeler ici que cette liste de précautions à prendre est très loin d’être exhaustive.

Etape 4: je prépare ma liste de naissance

N’attendez surtout pas la dernière minute pour préparer votre liste. En effet, il faut en général beaucoup de temps et de réflexion pour organiser une liste reprenant les objets prioritaires pour votre bébé et vous-même. Vous pouvez demander conseil à vos connaissances ou prendre rendez-vous auprès des boutiques spécialisées qui proposent des listes de naissance, de préférence à une heure de faible affluence.

N’hésitez pas à tester les différents produits, à comparer leur praticité à l’usage. En effet, vous ne voudriez pas vous retrouver avec une poussette magnifique, mais impossible à plier seul. Il est recommandé de lister en priorité les choses dont vous aurez besoin les premiers mois après l’accouchement. Invitez vos proches désireux de vous faire plaisir à choisir de préférence des objets de votre liste.

Et pour économiser, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos connaissances qui ont déjà eu des enfants. Leur grenier regorge souvent de trésors insoupçonnés qui pourraient vous être particulièrement utiles.

Etape 5: je pense à l’avenir de mon enfant

Plus tôt vous commencez à constituer une épargne pour votre enfant, plus celle-ci sera conséquente le jour où il en aura vraiment besoin. Comment faire? Nous avons listé pour vous plusieurs solutions d’épargne jeune susceptibles de vous convenir.

Et maintenant que vous avez fait tout cela, pensez à vous et à l’enfant. Inspirez, expirez!