Mes finances, mes projets, ma vie
1 octobre 2022

Comment gérez-vous la pression au travail ?

Et vous, au travail, vous êtes plutôt zen ou grand stressé ? Face à la pression, nous réagissons tous de manière différente et nous n’avons pas toujours conscience de la réalité de notre personnalité sous stress. Faites ce test myLIFE pour découvrir la vôtre.

0%

Vous devez envoyer un compte-rendu dans 48h et êtes en retard…

En vacances, vous vous rappelez qu’un important dossier vous attend au bureau…

17h45, un client vient de remettre en question un de vos projets

Votre intervention dans cette réunion au sommet est soit un tremplin, soit un plongeoir…

Votre supérieur vous demande de l’affranchir expressément sur un sujet

Votre manager vous demande de passer à son bureau à 15h

Vous avez été inscrit à un plan de formation « informatique » par les RH

Vous êtes mis en concurrence avec un collègue pour une promotion

En pleine présentation, votre ordinateur tombe en panne

Votre évaluation a lieu demain matin, en attendant…

Si la pression était un objet ce serait…

Jobs : Comment gérez-vous la pression au travail ?

Le dépendant : la pression, ma came !

Vous savez la pression inévitable et avez décidé d’en faire un moteur plutôt que de la subir. C’est un point de vue plutôt sage et une force aux yeux de bien des collègues. Attention toutefois à ne pas la provoquer délibérément. Un minimum d’anticipation et de préparation ne fait jamais de mal et évite certaines déconvenues consécutives à l’improvisation face à des situations problématiques. Quoi qu’il en soit, rester efficace sous pression est une qualité précieuse, notamment pour vous imposer comme leader. Découvrez les qualités d’un bon leader.

La victime : ça va pas l’faire !

Toujours sur vos épaules, la pression appesantit bien trop souvent votre quotidien professionnel. Vous ne la gérez pas, vous la subissez et elle vous paralyse. Et vous la voyez partout, même là où elle n’existe pas. C’est un problème qui freine constamment votre travail et pénalise votre avancement. Pas de panique, il existe sans aucun doute une solution. Pourquoi ne pas demander de l’aide à un spécialiste de la question, ou bien à un responsable RH de votre entreprise ? Quoi qu’il en soit, ménagez-vous et assurez-vous de ne pas tomber dans une situation de burn-out.

L’immunisé : quelle pression ?

Au travail, vous êtes un moine tibétain, toujours serein. La pression ne passera par vous. Vous prétendez même que vous ne la remarquer pas. C’est une vraie force de caractère, à condition d’être honnête face à la situation et de ne pas jouer l’autruche. N’est-il pas préférable de reconnaître qu’une tension existe, au lieu de la nier ? Cela ne vous force pas à en être la victime ! Attention, à force de faire semblant de rien, on pourrait vous reprocher d’être indifférent à certaines situations objectivement tendues. Le stress est parfois moteur pour avancer dans la bonne direction ensemble. N’hésitez pas à vous renseigner sur comment bien réagir au milieu de la tempête.

Le stressé : toujours un plan d’avance !

Pour surmonter la pression, votre réponse c’est la (sur)anticipation. Cette méthode a effectivement fait ses preuves et elle vous permet le plus souvent de faire face efficacement à la pression et à l’imprévu. Attention toutefois à ne pas devenir vous-même une source de pression pour vos collègues à force de vouloir toujours tout prévoir. En appliquant une exigence déplacée et en vous enfermant dans des automatismes d’anticipation, vous vous imposez en continu ce que vous cherchez à éviter : la pression. Acceptez l’idée d’être parfois surpris par une situation inattendue. En attendant, pourquoi ne pas chercher à améliorer votre bien-être au travail ?