Mes finances, mes projets, ma vie
23 septembre 2019

Pour protéger vos biens, avez-vous pensé au coffre-fort ?

Vous souhaitez mettre à l’abri un objet précieux ou protéger des documents importants ? Qu’il soit à la maison, dans une banque ou encore sur internet, myLIFE vous présente les avantages et les inconvénients d’un coffre-fort.

Dans l’imaginaire collectif, le coffre-fort est réservé aux personnes riches et se trouve caché derrière un tableau dans une luxueuse maison ou à l’abri dans la chambre forte d’une banque. La réalité est très différente. À côté des bijoux, des montres de luxe, des titres de propriété et autres lingots d’or, un coffre-fort peut également abriter des lettres, des documents administratifs, des photos ou tout objet ayant une valeur sentimentale. Et là, pas besoin d’être Crésus pour en avoir l’usage.

Pour tous ceux qui souhaitent avoir leurs objets précieux et documents importants en lieu sûr, myLIFE propose dans cet article de passer en revue les différents types de coffres-forts, avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Scénario 1 : installer un coffre-fort à domicile

Une solution pratique…

Au premier abord, la mise en place d’un coffre-fort à domicile a de quoi séduire. Il permet de protéger ses objets de valeur des regards indiscrets, d’éventuels cambrioleurs et parfois même, il peut préserver des flammes et autres dégâts naturels. De quoi être plus serein !

Le coffre-fort à domicile reste accessible 24h sur 24, ce qui permet d’y placer des objets et des documents utilisés régulièrement.

Il est possible d’y ranger tous les objets de son choix en toute confidentialité. Il reste accessible 24h sur 24, ce qui permet d’y placer des objets et des documents utilisés régulièrement. En outre, seul celui qui en possède la clé ou la combinaison peut y accéder. Et cette clé ou combinaison peut être transmise à la personne de son choix, sans avoir à entreprendre des démarches particulières. Cela peut sembler anodin mais c’est un atout important le jour où il faut récupérer en urgence une partie du contenu via un tiers de confiance.

… mais coûteuse

Toutefois, une sécurité efficace a un coût. Si le prix d’un coffre-fort dépend de sa taille, il varie également en fonction de ses performances et de ses caractéristiques. Il convient ainsi de déterminer au préalable le volume dont on a besoin (20 litres, 30 litres, etc.), le niveau de sécurité souhaité et l’endroit de l’installation.

À noter :

  • Le niveau de sécurité d’un coffre-fort est déterminé par sa résistance. Des tests effectués en laboratoire mesurent son endurance en cas d’effraction, d’incendie, de chute, etc. Des normes et des niveaux de sécurité existent en fonction de différentes caractéristiques : résistance à l’effraction, au feu, solidité de la serrure, etc.
  • Le choix de l’emplacement du coffre-fort est tout aussi important : sera-t-il posé, encastré, fixé au sol, au mur ? Réfléchissez à deux fois avant d’opter pour un coffre-fort facilement transportable hors du domicile par des personnes mal intentionnées ! Il ne sert à rien d’avoir un coffre difficile à ouvrir si les malfrats ont tout le temps pour y parvenir. Bref, son installation nécessite donc des aménagements, voire des travaux spécifiques.

Enfin, un coffre-fort doit être assuré spécifiquement. Dans la plupart des cas, l’assurance habitation ne suffit pas à couvrir son contenu. Il faut donc prévoir, en plus de l’achat de l’équipement, une couverture dédiée. Discutez-en avec votre assureur pour estimer la valeur des biens qui y seront stockés et sachez que la mise en place de dispositifs de sécurité complémentaires (caméras, alarme, etc.) est souvent demandée.

Scénario 2 : louer un coffre-fort en banque

La sécurité avant tout…

Vous souhaitez maximiser la sécurité ? Louer un coffre-fort dans une banque est une autre possibilité pour protéger ses biens. De nombreux établissements bancaires le proposent à leurs clients, quels que soient leurs revenus.

L’avantage, c’est qu’une location coûte moins cher que l’achat d’un coffre-fort personnel et le prix varie en fonction de la taille du coffre. Les loyers annuels sont généralement inférieurs à 100€ pour les plus petits volumes (< 20 dm3). La sécurité du dispositif est garantie, puisqu’il s’agit de celle de la banque avec une surveillance 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Les biens sont en principe également couverts contre l’incendie et le dégât des eaux.

La location d’un coffre-fort peut se faire à titre individuel (accès réservé au locataire), mais aussi être conjointe (la présence des co-locataires est obligatoire pour accéder au coffre) ou solidaire (accès libre pour chaque co-locataire). Elle se fait généralement pour une durée d’un an reconductible, mais certains établissements bancaires, permettent de louer pour des durées plus courtes (vacances, longs déplacements professionnels, hospitalisation, etc.).

… avec quelques contraintes en contrepartie

L’accès au coffre étant hautement sécurisé, cela entraîne des obligations de la part du locataire. Il ne peut s’y rendre qu’aux heures d’ouverture de l’établissement et un contrôle d’identité est systématiquement effectué. Le locataire est obligé de rédiger une procuration s’il souhaite que le coffre-fort soit accessible à une tierce personne.

Les objets dangereux, illégaux ou périssables ne peuvent pas être placés dans le coffre. Enfin, si le locataire perd sa clé, le coffre devra être forcé et les frais lui seront naturellement facturés.

Scénario 3 : Le coffre-fort numérique

À quoi sert-il ?

À l’ère du tout digital, les documents informatiques ont eux aussi besoin d’être protégés. Tout comme les objets précieux peuvent être placés dans un coffre-fort physique, les fichiers informatiques sensibles ou privés peuvent être mis à l’abri dans un coffre-fort numérique. Aussi appelé coffre-fort électronique ou virtuel, il s’agit d’un espace de stockage hautement sécurisé permettant d’archiver et d’organiser des fichiers numériques (documents administratifs, copie des papiers d’identité, contrats, bulletins de salaires, avis d’imposition, factures, diplômes, etc.).

Le niveau de sécurité, la confidentialité et la protection des données sont fondamentaux pour un coffre-fort virtuel.

Le niveau de sécurité, la confidentialité et la protection des données sont fondamentaux pour un coffre-fort virtuel. L’accès n’est débloqué qu’après authentification. Les données sont cryptées et stockées sur des serveurs dédiés et offrant un haut niveau de sécurité. C’est ce qui fait la différence avec un archivage numérique classique, qui ne vise qu’à conserver les documents. L’enregistrement d’un fichier sur un disque dur ou une clé USB n’assure pas sa sécurité. Le support n’est pas protégé contre les pannes, le vol ou les virus.

Déjà proposés notamment par plusieurs compagnies au Luxembourg, le coffre-fort électronique offre des caractéristiques et des niveaux de sécurité différents. Certains offrent des espaces de stockage partagés (accessibles à toute la famille par exemple), d’autres permettent de collecter et de ranger automatiquement les documents administratifs. Le propriétaire ajuste les options à ses besoins. Veillez à bien contrôler que le stockage est permanent et non limitée à quelques années comme cela peut être le cas pour vos documents déposés sur votre espace personnel de banque ligne.

Il existe également des coffres-forts numériques qui assurent un stockage à valeur probatoire, c’est-à-dire que l’ajout du document dans le coffre est horodaté (date et heure précisées) et que chaque action est enregistrée (modifications, consultation, etc.).

Pour conclure, nous pouvons dire que le choix d’un coffre-fort va dépendre de trois points :

  • Votre budget ;
  • Le type d’objets ou de documents à protéger ;
  • Les nuisances contre lesquelles vous souhaitez prémunir vos biens (voleurs, curieux, risque d’incendie, dégât des eaux, etc.).

Vous connaissez désormais toutes les options, à vous de choisir la plus adaptée à vos besoins… ou de les cumuler !