Mes finances, mes projets, ma vie
19 mars 2019

Réussir son entretien d’embauche

Vous avez été contacté pour passer un entretien d’embauche? C’est une très bonne nouvelle! A présent, mettez toutes les chances de votre côté pour transformer l’essai. Pour vous y aider, voici quelques trucs et astuces qui contribuent à laisser une bonne impression auprès de votre recruteur.

Lorsque vous interrogez des recruteurs, ils vous diront toujours qu’ils recherchent, au-delà de l’expertise requise pour le poste sollicité, une forme d’authenticité et d’intégrité chez les candidats interrogés. C’est plutôt une bonne nouvelle: être vous-même pendant le processus de recrutement semble encore être la meilleure manière d’obtenir un job qui vous convienne.

En creusant davantage, on constate que trois ingrédients se retrouvent presque systématiquement dans le déroulement d’un entretien d’embauche réussi: le candidat est préparé, convainquant et disponible.

Avant l’entretien, je me prépare

Un entretien d’embauche est une situation angoissante. Pour ne pas perdre ses moyens, mieux vaut se préparer à l’avance et réduire au maximum les facteurs de stress. Vous pouvez ainsi notamment examiner minutieusement les étapes de votre trajet pour vous rendre à l’entretien afin de ne pas arriver en retard le jour J. Cela serait du plus mauvais effet.

Observez les tenues vestimentaires des gens qui travaillent dans l’entreprise visée. Cela vous aidera à choisir le look à adopter pour votre entretien. Choisissez attentivement votre tenue. Il n’existe pas de code vestimentaire type à adopter. Votre apparence doit être adaptée au secteur dans lequel vous postulez. Le costume-cravate ou le tailleur BCBG ne sont pas l’idéal pour un poste de créatif dans une agence de pub, pas plus que le col roulé et le jean troué ne feront sensation pour un job de commercial. Quel que soit le poste, il est recommandé de se diriger vers des vêtements sobres et professionnels.

En termes de préparation, il est très important de bien se renseigner sur l’entreprise que vous souhaitez rejoindre et sur le poste sollicité. Si le site Web de l’entreprise offre un accès aisé à ce genre de renseignements, ne négligez cependant pas les autres sources d’informations qui sont à votre disposition. La presse, les interviews et les témoignages des acteurs de la société, ou encore une prise de contact avec une personne de l’entreprise! Valeurs de la société, clients principaux, actualité récente, soyez au point sur votre sujet car il y a fort à parier que vous serez testé sur ces éléments. Au passage, pourquoi ne pas se renseigner également sur votre recruteur. Avec un peu de chance, vous trouverez son profil sur LinkedIn et dénicherez quelques infos utiles ou centres d’intérêt que vous partagez avec lui.

Au-delà de la maîtrise des informations clés sur l’entreprise, essayez d’anticiper les questions de l’entretien et entraînez-vous à y répondre. Attention toutefois à ne pas débiter vos réponses comme un robot. Il faut savoir rester spontané et vivant. Voici quelques-unes des questions les plus courantes.

  • «Pouvez-vous me parler de vous?»
  • «Quels sont vos défauts et vos qualités ? Pourquoi devrions-nous vous choisir?»
  • «Qu’êtes-vous en mesure d’apporter à notre entreprise? Pourquoi souhaitez-vous rejoindre cette société-ci plutôt qu’une autre?»
  • «Comment envisagez-vous ce poste? Où vous voyez-vous dans 3-5 ans?»
  • «Pouvez-vous me parlez de vos précédentes expériences? De vos relations avec vos anciens responsables?»

Un candidat bien préparé renvoie l’image d’un futur collaborateur sûr de lui, réellement intéressé et motivé.

Un candidat bien préparé renvoie l’image d’un futur collaborateur sûr de lui, réellement intéressé et motivé. C’est hyper important quand on sait que, à quelques exceptions près, vous êtes jugé à 90% sur votre communication non verbale.

Pendant l’entretien, je suis convainquant

Le grand jour est arrivé? Prenez une bonne respiration, souriez à ce beau visage que vous voyez dans le miroir et dites-lui qu’il est le meilleur et qu’il va y arriver. Présent à l’heure fixée, vous voilà face à votre recruteur, votre CV et lettre de motivation sous le bras. Etant bien préparé, vous allez pouvoir répondre calmement, poliment et sincèrement à ses questions. Mettez en avant vos points forts, montrez que vous maîtrisez parfaitement votre parcours et les compétences demandées. Pour être plus crédible, n’hésitez pas à exemplifier vos propos par des chiffres ou des réalisations lors de vos diverses expériences. Soyez concret et vrai!

Ne vous contentez pas de répondre aux questions, mais soyez actif pendant l’entretien. Prenez quelques notes et posez des questions. Sur l’entreprise, ses ambitions de développement pour les prochaines années, votre rôle exact dans ce développement, les critères sur lesquels vous serez évalués et les moyens à votre disposition pour atteindre vos objectifs, etc. Parlez de l’entreprise ou de votre futur poste et laissez au recruteur le soin d’aborder le premier la question du salaire et des avantages.

Parlez de l’entreprise ou de votre poste et laissez au recruteur le soin d’aborder le premier la question du salaire et des avantages.

Faut-il mettre en avant ses faiblesses? La réponse est non! En tout cas pas de manière spontanée. Si le recruteur vous les demande, évitez les listes à la Prévert et contentez-vous d’en exposer une ou deux, tout en détaillant ce que vous faites ou comptez faire pour les résorber.

Ouf, l’entretien touche à sa fin et les dés sont jetés. Enfin pas encore tout à fait. Clôturez cette entrevue en interrogeant votre recruteur sur les prochaines étapes avant de le remercier et de le saluer.

Après l’entretien, je reste disponible

Votre entretien est désormais terminé et vous vous en êtes sûrement bien sorti si vous avez suivi les conseils prodigués dans cet article? Félicitations! N’hésitez pas à écrire au recruteur quelques jours plus tard afin de lui signifier à nouveau que vous êtes intéressé et extrêmement motivé.

Si le recruteur vous sollicite pour obtenir quelques infos supplémentaires, tentez de répondre rapidement à ses demandes. Il est probable qu’il n’attende plus que votre réponse pour prendre sa décision finale.

GOOD LUCK!