Mes finances, mes projets, ma vie
11 avril 2021

Une sécurité durable pour la famille

L’assurance vie, un modèle de prévoyance éprouvé

Personne n’aime penser à sa propre mort. Mais lorsque la personne qui subvient aux besoins d’une famille décède, ses proches sont à la fois affligés et confrontés à des conséquences financières ayant parfois des répercussions majeures.

En tant que parents ou grands-parents surtout, vous voulez assurer l’avenir financier de vos proches le plus efficacement possible. Les polices d’assurance spécialement conçues à cet effet sont une des solutions envisageables. Une solution qui offre des avantages fiscaux et qui assure efficacement la situation financière de vos proches.

Différents produits

Les polices d’assurance vie se déclinent en différents produits. En règle générale, les polices classiques peuvent être divisées en deux catégories : assurances temporaires (décès) et assurances mixtes (vie-décès).

L’assurance temporaire assure la sécurité financière de vos proches, que la somme assurée soit fixe ou dégressive. Si l’assuré décède avant l’échéance du contrat, la somme est versée aux survivants ou aux bénéficiaires spécifiés dans le contrat.

Une forme très courante de contrat temporaire est l’assurance solde restant dû. Elle couvre le solde à rembourser au titre d’un prêt immobilier. Il s’agit d’une assurance temporaire à capital dégressif. Lors de l’achat d’un logement, il est fortement conseillé de souscrire une assurance solde restant dû, sinon la famille pourrait se trouver dans l’incapacité de rembourser le prêt après le décès de l’un des parents et le bien devrait alors être mis aux enchères. L’acceptation de votre demande de crédit peut être conditionnée à la souscription d’une telle assurance.

Ce type d’assurance est également particulièrement important lorsque l’un des conjoints diminue ou abandonne son activité professionnelle afin de consacrer plus de temps à l’éducation des enfants. Si la personne qui perçoit le revenu le plus élevé décède, son/sa partenaire ne pourra bien souvent pas maintenir seul(e) le niveau de vie de la famille, à moins d’être couvert(e) par une assurance.

Comment ça marche ?

Les principes suivants s’appliquent lors de la souscription d’une assurance solde restant dû : En cas de décès, la compagnie d’assurance garantit le paiement du solde dû à la banque. Le client détermine à la fois le capital à assurer et la durée du contrat. Le calcul de la prime est basé sur l’âge de l’assuré, la durée du contrat et le capital assuré. Les compagnies d’assurance proposent, pour la plupart, d’inclure des prestations supplémentaires (invalidité, accident, etc.) dans le contrat.

Contrairement à l’assurance solde restant dû, l’assurance vie temporaire porte généralement sur un capital défini et fixe.

Contrairement à l’assurance solde restant dû (où le capital assuré est dégressif), l’assurance vie temporaire porte généralement sur un capital défini et fixe. Les bénéficiaires reçoivent le capital si l’assuré décède avant l’échéance du contrat. Ici aussi, des principes clairs s’appliquent : Le preneur d’assurance détermine le montant et la durée du contrat. Il fixe également la fréquence des paiements : prime unique ou paiements réguliers. Le calcul de la prime est basé sur l’âge de l’assuré, la durée du contrat et le capital assuré. Le preneur d’assurance peut à tout moment demander le rachat intégral de la police ou la « suspendre » au moyen d’un avenant, c’est-à-dire cesser de payer les primes (ce qui n’a aucune incidence fiscale). Les compagnies d’assurance permettent, pour la plupart, de souscrire des prestations supplémentaires (invalidité, accident, etc.). Certaines d’entre elles proposent par ailleurs un service d’assistance auquel les survivants peuvent recourir en cas de problèmes, par exemple en cas de décès à l’étranger.

Les polices d’assurance mixtes vie-décès associent les avantages des polices d’assurance vie et décès. En cas de vie, ils garantissent le paiement d’un capital fixe à la fin de la période contractuelle, majoré de la participation aux bénéfices éventuelle. Si l’assuré décède avant l’échéance du contrat, le ou les bénéficiaire(s) recevra/recevront le capital déterminé. Là aussi, la plupart des compagnies d’assurance prévoient des prestations d’assurance complémentaires (invalidité, accident, etc.).

Les polices d’assurance vie ne contribuent pas seulement à la sécurité financière des proches, elles sont également intéressantes sur le plan fiscal.

Avantages fiscaux

Les polices d’assurance vie ne contribuent pas seulement à la sécurité financière des proches, elles sont également intéressantes sur le plan fiscal. Ainsi, les contribuables résidant au Luxembourg peuvent déduire certaines primes (voir tableau) lorsqu’ils souscrivent un contrat d’assurance. Attention : les plafonds des montants déductibles de ces assurances ne peuvent être cumulés avec les plafonds d’intérêts des prêts personnels.

 MONTANTS DÉDUCTIBLES MAXIMUMS POUR LES PRIMES ET LES COTISATIONS 
Contribuablenon mariémarié
sans enfant672 euros1.344 euros
avec un enfant1.344 euros2.016 euros
avec deux enfants2.016 euros2.688 euros
672 euros pour chaque enfant supplémentaire