Mes finances, mes projets, ma vie
20 octobre 2021

Booster l’innovation de votre PME grâce à la garantie InnovFin

L’innovation soutient votre business, transforme la société et change le monde. Elle est non seulement ce qui permet aux start-up d’émerger, mais aussi la clé des PME bien établies et qui cherchent à défendre leurs parts de marché ou à se déployer. Mais une bonne idée a presque toujours besoin d’un financement pour être concrétisée. Et c’est souvent là que ça coince. Pour vous aider à transformer vos idées innovantes en débouchés commerciaux, la Banque européenne d’investissement (BEI) a notamment mis en place via le Fonds européen d’investissement (FEI) la garantie InnovFin pour les PME. Explications.

C’est quoi la garantie InnovFin?

La création d’emplois, la croissance, le développement durable ou encore la santé sont autant de domaines qui ne peuvent progresser que grâce à l’innovation. Lancée en 2014 par la BEI en coopération avec la Commission européenne, «InnovFin – EU Finance for Innovators» est une initiative qui ambitionne de booster cette innovation en Europe par le déploiement de toute une palette d’outils de financement tels que des prêts, des garanties ou des financements de type equity. L’objectif: faciliter et accélérer l’accès au financement dont vous avez besoin pour innover. Le tout rapidement et à des conditions acceptables malgré les risques inhérents à l’innovation!

Parmi les outils mis en place, la garantie InnovFin – appelée InnovFin SME Guarantee – permet à des intermédiaires financiers comme une banque luxembourgeoise de soutenir des entreprises innovantes de la Grande Région. Son fonctionnement: la banque qui accorde un financement à une PME ou une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) éligible sous InnovFin, voit ce prêt garanti à hauteur de 50% par le FEI. Grâce à ce dispositif, la banque qui voit son risque diminuer accepte plus volontiers de vous accorder ce financement à l’innovation dont vous avez tant besoin.

La philosophie d’InnovFin est de réduire la part du risque supporté par les banques pour accroître les prêts aux entreprises innovantes, entreprises qui sont par nature plus risquées.

Les opérations concernées portent sur un financement compris entre 25.000€ et 7.500.000€:

  • d’actifs corporels et incorporels;
  • de fonds de roulement;
  • d’une transmission d’entreprise.

Suis-je éligible?

Pour prétendre à la garantie InnovFin, votre entreprise doit répondre à différents critères primaires et au moins un des critères d’innovation.

CRITÈRES PRIMAIRES

Outre un montant de transaction qui se situe entre 25.000€ et 7.500.000€ et une durée de transaction comprise entre 1 et 10 ans, il faut que votre entreprise soit:

  • une PME avec des effectifs représentant moins de 250 ETP (Équivalent Temps Plein) et un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros ou un bilan total inférieur à 43 millions d’euros;
  • ou une ETI avec des effectifs de moins de 499 ETP.

Pour solliciter une garantie InnovFin auprès d’une banque au Luxembourg, il faut que votre entreprise soir basée sur le territoire du Luxembourg, voire en Grande Région. Sur ce point, il est important de vérifier auprès de votre Responsable de relation en banque si votre PME ou ETI est éligible.

CRITÈRES D’INNOVATION

Les critères d’innovation visent avant tout à s’assurer que la garantie est effectivement accordée à des fins compatibles avec les objectifs que se donne l’initiative InnovFin. Pour savoir si tel est votre cas, il suffit que votre entreprise remplisse au moins un des critères suivants.

  • L’entreprise a moins de 12 ans et sa croissance endogène en ETP ou en chiffre d’affaires a été supérieure à 20% par an en moyenne sur une période de 3 ans, sachant qu’au début de la période d’observation, elle comportait au moins 10 ETP.
  • L’entreprise est opérationnelle depuis moins de 7 ans et les coûts en Recherche&Innovation (R&I) représentent au moins 5% des coûts opérationnels sur au moins une des trois années précédant la demande de crédit. Dans le cas d’une start-up – c’est-à-dire une entreprise en phase démarrage – sans historique financier, les coûts en R&I doivent représenter au moins 5% des coûts opérationnels sur l’année fiscale en cours.
  • L’entreprise s’engage à investir au moins 80% du crédit dans la R&I comme indiqué dans le Business Plan. Le reste doit servir à couvrir des coûts y relatifs.
  • L’entreprise a obtenu des subsides, crédits ou garanties octroyés par l’Europe (Horizon 2020 ou FP7 ou Eurostars) ou des supports régionaux ou nationaux en rapport avec l’innovation au cours des 36 derniers mois, à condition que le crédit demandé ne finance pas le même objet.
  • L’entreprise a obtenu un prix de Recherche&Développement ou d’innovation attribué par l’Union européenne au cours des 24 derniers mois.
  • L’entreprise a enregistré au moins un brevet au cours des 24 derniers mois et le crédit contracté sert à développer directement ou indirectement ce brevet.
  • L’entreprise est une PME et a reçu au cours des 24 derniers mois un investissement provenant d’un venture capitalist ou d’un business angel ou bien un des actionnaires de l’entreprise au moment de la demande de crédit est un venture capitalist ou un business angel.

Depuis 2014, plus de 5.500 entreprises dans 40 pays ont bénéficié d’un financement au titre de l’initiative InnovFin au sens large. Pourquoi pas votre société?

Depuis 2014, plus de 5.500 entreprises dans 40 pays ont bénéficié d’un financement au titre de l’initiative InnovFin au sens large. Alors pourquoi pas votre société? Renseignez-vous auprès des établissements bancaires qui, comme la Banque Internationale à Luxembourg, participent au programme. Vous pouvez également vous renseigner directement sur le site de la BEI.

A vos marques… prêt… innovez!