Mes finances, mes projets, ma vie
28 janvier 2021

Confiance et innovation, piliers de la relation entre la banque et les entrepreneurs

Véritable poumon de notre économie, les entrepreneurs font face à une pandémie dont les impacts économiques se feront durablement ressentir. Pour pouvoir envisager l’avenir avec optimisme, ils ont besoin de se reposer sur des partenaires de confiance et innovants. C’est la conviction de Jeffrey Dentzer, Head of Corporate & Institutional Banking à la BIL, qui a accepté de répondre à nos questions.

25 208 vues

En résumé

Face à une pandémie qui dure, c’est toute l’économie qui souffre. Et les entrepreneurs sont parmi les premiers à en subir les impacts de plein fouet. Face à cette réalité, les banques font cette fois partie de la solution. Leur rôle a été et sera triple :

  • un rôle de tampon pour permettre aux entrepreneurs d’encaisser la première vague de la pandémie ;
  • un rôle d’agent de distribution des différentes aides gouvernementales qui ont été et qui seront éventuellement décidées à l’avenir ;
  • un rôle d’accompagnement pour aider les entrepreneurs à sortir de la crise et leur permettre de contribuer à la relance de l’économie.

La sortie de crise ne se fera pas du jour au lendemain, ni de manière linéaire. Face à l’incertitude et au stress qu’elle génère, il est indispensable pour les entrepreneurs de pouvoir se reposer durablement sur un partenaire de confiance, désireux d’innover et de s’adapter aux évolutions. Plus le banquier sera capable de comprendre les besoins spécifiques de chacun, plus la réponse apportée sera adaptée à sa situation. Ici, les banques capables d’accompagner de manière holistique leurs clients sur le volet professionnel et sur le volet du patrimoine privé, ont un avantage certain. Les entrepreneurs ont autant besoin de solutions pour leurs finances professionnelles que privées.

Le monde ne reviendra pas en arrière, mais il est possible, ensemble, de tracer les contours de ce que sera demain. Aujourd’hui plus que jamais, une relation de confiance gagnant-gagnant entre les entrepreneurs et leur banque est la clé d’une sortie de crise la meilleure possible.