Mes finances, mes projets, ma vie
27 mai 2022

L’entrepreneur, le manager et l’expert

Ce sont trois figures clés de l’entreprise, absolument complémentaires et pourtant totalement différentes, voire opposées, dans leur manière de penser, d’interagir et de fonctionner. Qu’est-ce qui caractérise l’entrepreneur, le manager et l’expert ? Comment faire pour qu’ils travaillent harmonieusement ensemble ?

Toute personne travaillant dans une entreprise tombe dans une de ces trois catégories : l’entrepreneur, le manager, l’expert. En schématisant, disons que l’expert est celui qui fait le travail de l’entreprise, le manager est celui qui gère le fonctionnement du travail dans l’entreprise et l’entrepreneur celui qui porte la vision, qui fixe le cap à suivre et s’assure que l’entreprise progresse dans la direction fixée. Dans les faits, les interactions ne sont évidemment pas toujours aussi simples.

Dans toute entreprise, ces trois figures sont en tension et tentent à leur manière dominer sur les deux autres. Passons rapidement en revue ce qui caractérise ces trois rôles afin de vous permettre de mieux vous situer. Précisons toutefois que si nous avons tous en nous une de ces figures qui domine, chacun d’entre nous a des caractéristiques des deux autres également.

L’entrepreneur est le visionnaire, celui qui dispose de l’énergie et de l’imagination nécessaire pour réussir à explorer et occuper un marché avec succès.

L’entrepreneur (le leader)

Il est le visionnaire, celui qui dispose de l’énergie et de l’imagination nécessaire pour permettre à l’organisation de réussir à explorer et occuper un marché avec succès. Il est ce catalyseur qui amène le changement dans une organisation. La raison est simple : il vit dans le future, jamais dans le passé et rarement dans le présent. Il « voit » où doit être l’organisation demain et établit ses plans en fonction de sa vision. Inutile de dire que cette volonté de changement peut être déstabilisante pour les autres dans l’organisation.

Logiquement, il doit donc être conscient de ce qui se passe aujourd’hui pour mesurer l’écart entre la situation actuelle et prendre les bonnes décisions pour atteindre la situation future désirée. L’entrepreneur ne se contente donc pas de réparer ce qui ne fonctionne pas, il tente d’améliorer l’existant pour accomplir sa vision.

Compte tenu de son besoin de changement, il cherche à s’accaparer le contrôle des ressources et des gens disponibles, ce qui génère pas mal de remous autour de lui. Contrairement aux autres, il aime le changement et est capable de motiver les autres à le suivre. Comment ? En étant capable de les convaincre du bien-fondé de sa vision et en les aidant à voir le fossé qui existe entre la situation actuelle et l’état futur souhaité.

Le manager est cette personne essentielle capable de planifier de manière pragmatique, apportant de l’ordre et une certaine forme de prévisibilité à l’organisation.

Le manager

Il est cette personne essentielle capable de planifier de manière pragmatique, apportant de l’ordre et une certaine forme de prévisibilité à l’organisation. Très focalisé sur la réduction du risque, il vit dans le passé, c’est-à-dire en s’appuyant sur son expérience et sur l’historique de l’organisation. Davantage que le contrôle, c’est l’ordre qui l’intéresse. Il a une prédilection toute particulière pour des tableaux de bord bien propres avec des voyants qui sont tous au vert si possible. Grâce à lui, il est possible de standardiser et de rendre le statu quo particulièrement efficace.

Quand quelque chose fonctionne bien, il ne veut surtout pas y toucher. C’est d’ailleurs une des raison pour lesquelles les managers accueillent une promotion avec une certaine appréhension : il va falloir quitter le confort d’un périmètre bien ordonné grâce à ses nombreux efforts.

Le tableau comparatif ci-dessous devrait vous aider à comprendre non seulement ce qui distingue le manager de l’entrepreneur, mais aussi pourquoi les deux rôles sont importants et pourquoi il appartient à l’entrepreneur d’être le leader et l’agent du changement, tandis que le manager fluidifie au mieux l’existant.

EntrepreneurManager
Se préoccupe surtout du pourquoi et du quoiSe préoccupe surtout du comment et du quand
Regarde où il veut aller et mesure ce qui le sépare et ce qui lui manque pour y allerRegarde d’où il vient et cherche à protéger les acquis du chemin parcouru.
Identifie et concrétise les opportunitésIdentifie et surmonte les obstacles
Inspire et motiveDirige et contrôle
Acquiers les ressources nécessairesTire le meilleur des ressources disponibles
Se focalise sur les gens et les idéesSe focalise sur les systèmes et les plannings
Favorise la pensée innovanteFavorise la pensée routinière
Menace le statu quoProtège le statu quo
Avance rapidementAvance lentement
Est prêt à prendre des risquesÉvite les risques

Aujourd’hui, ce sont surtout les attributs de l’entrepreneur qui sont valorisés et ceux du manager présentés comme un frein à l’évolution de l’entreprise. Pourtant, ces deux rôles sont essentiels et une saine tension est nécessaire entre la consolidation des acquis et la volonté de changement.

L’expert est celui qui accomplit le travail dans l’entreprise. Focalisé sur le présent, rien n’est plus important pour lui que ce qui doit être fait aujourd’hui.

L’expert

L’expert est celui qui accomplit le travail dans l’entreprise. Focalisé sur le présent, rien n’est plus important pour lui que ce qui doit être fait aujourd’hui. Alors que l’entrepreneur se demande « Comment doit fonctionner mon business demain ? », l’expert se demande « quel est le travail à faire aujourd’hui ? ». Là où l’entrepreneur veut avant tout s’assurer que ce qui doit être fait est fait, l’expert fait ce qui doit être fait. Maîtrisant son sujet, il est persuadé que si on veut un travail vraiment bien fait, il n’y a pas d’autre solution que de le faire soi-même. Là où l’entrepreneur voit l’organisation comme un système permettant de produire un résultat externe (pour le client) et de générer un profit, l’expert voit l’entreprise comme un lieu où il travaille pour remplir des objectifs internes en vue d’obtenir un revenu.

Il se considère comme celui qui fait tout, du moins tout ce qui est vraiment important pour l’entreprise et sait que c’est lui qui produit les biens et les services qui seront proposés aux clients. Et c’est bien de cela dont il est question : travailler c’est produire. Les grandes visions de l’entrepreneur et tous ces nouveaux process du manager sont à ces yeux une perte de temps le plus souvent. Les séminaires interminables et les nouvelles idées qui en sortent lui semblent du temps perdu si cela ne se traduit pas en méthodologie immédiatement exploitable. On est là pour faire le job, pas pour le fantasmer avec de grands discours et des schémas compliqués.

Il est donc important d’apprendre à bien communiquer avec l’expert et de comprendre qu’il aime la routine. Il n’aime pas prendre des risques qui, par définition, mettent en péril son statut d’expert en cas d’échec. Là où l’entrepreneur commence par une image d’un avenir bien défini pour revenir au présent dans le but de le conformer à la vision, l’expert part du présent et espère que l’avenir incertain qui est devant ressemblera autant que possible à ce présent qu’il maîtrise.

Quelle figure êtes-vous ?

Face à ce genre de contenu, vous ne pouvez probablement pas vous empêcher de vous demander : lequel des trois suis-je ? Selon l’organisation où vous vous trouvez et votre activité (p.ex. si vous êtes indépendant), vous êtes sans doute amené à endosser plusieurs de ces rôles tour à tour. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’une figure n’est pas meilleure que l’autre. Les trois sont indispensables pour que l’entreprise connaisse le succès. Le tout est de bien comprendre le rôle de chacune d’entre elles et de laisser à l’entrepreneur le rôle du leader qui tient le cap vers la destination à atteindre, au manager celui d’organiser l’ordre et la prédictibilité qui permet à l’activité d’être efficace et à l’expert celui de celui qui concrétise avec excellence le travail qu’il aime accomplir.

Une dernière image pour comprendre le rôle de chacun. Si l’entreprise était une voiture, l’entrepreneur serait le conducteur, le manager celui qui s’assure que la voiture a assez d’essence et est correctement entretenue, l’expert celui qui s’active constamment pour entretenir le véhicule et garantir son bon fonctionnement.