Mes finances, mes projets, ma vie
14 avril 2021

Les petits gestes pour économiser quand on fait des travaux

L’odeur de la peinture fraîche, le bruit du marteau et les post-it dans les catalogues de déco, pas de doute, ça sent les travaux. Et même s’il paraît que l’argent n’a pas d’odeur, cela sent aussi la facture douloureuse si l’on n’y prend garde. Dès lors, ne vous jetez pas directement sur vos pinceaux. Car si le temps c’est de l’argent, patience et réflexion peuvent vous en faire économiser pas mal. Voici nos bons plans pour alléger votre facture quand vous faites des travaux!

Déconstruire pour mieux construire

Bien avant de commencer les travaux, il faut planifier, planifier et replanifier les opérations et leurs différentes phases. Une mauvaise organisation, voire une absence de préparation, va vous faire perdre votre temps ET votre argent. Tenez un journal de bord des évènements à venir, réfléchissez à l’ordre dans lequel vous ferez, ou ferez faire, les travaux. Ce serait dommage (et coûteux) de devoir enlever le carrelage à peine posé parce que les ouvriers doivent à présent installer les tuyaux du chauffage au sol. Tous à vos tableurs!

À l’aide… de l’État

N’oubliez pas que l’État luxembourgeois peut vous faire bénéficier de primes ou d’abattements fiscaux lorsque vous faites des travaux de construction et de rénovation. C’est notamment le cas si vous optez pour des matériaux écoresponsables, pour un système électrique favorisant les énergies renouvelables ou, sous certaines conditions, pour la rénovation d’un bâtiment ancien par exemple.

Étudiez la liste et les conditions d’obtention de ces avantages.

Plusieurs devis pour un meilleur avis

Nous ne saurions que vous recommander de multiplier les devis auprès des entreprises spécialisées. Pour une même tâche, les différences sont parfois énormes entre deux prestataires. Et pas forcément parce que les niveaux de finition sont différents. Comparez les tarifs pour avoir un avis objectif et faire le bon choix. Disposer d’une vision plus globale des prix du marché vous permet également de mieux négocier les différents éléments de votre devis. En règle générale, obtenir trois devis pour une même réalisation constitue un bon ratio. Attention également aux petits suppléments «cachés» en bas du contrat que vous pouvez évidemment refuser. Prêtez une oreille attentive aux suggestions d’un professionnel, sans perdre de vue que c’est votre projet et que c’est vous qui décidez.

Certains travaux ne demandent pas d’aptitudes particulières, à condition de bien se renseigner et de suivre les manuels ou tutos pas à pas.

Do it yourself

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, n’est-ce pas? Si vous avez l’esprit bricoleur, vous ne vous posez même pas la question. Si ce n’est pas le cas, il est temps de prendre confiance en vous. Certains travaux ne demandent pas d’aptitudes particulières, à condition de bien se renseigner et de suivre les manuels ou tutos pas à pas. Après tout, c’est en forgeant qu’on devient forgeron! Et à l’ère de l’internet, tout est expliqué en images sur la toile.

Visitez par exemple la chaîne Youtube ManoMano.

With a little help from my friends

Quelle que soit votre expérience, ne surestimez pas non plus vos capacités. La réalisation de certains travaux peut être impossible, voire dangereuse pour vous et votre entourage. Ne prenez pas de risques inutiles. N’hésitez pas à faire appel à un ou des amis expérimentés pour vous aider. Non seulement c’est gratuit mais c’est aussi plus sûr et plus fun à la fois.

Cette remarque vaut aussi pour la manipulation de matériaux lourds, de systèmes électriques ou des objets trop complexes à manipuler seul. De même, faites attention lorsque vous manipulez des substances chimiques et ne les laissez jamais à la portée des enfants. Nos amis helvètes vous proposent de faire le point au sujet de l’amiante, du plomb et des PCB.

C’est un peu le chantier

L’un des soucis lorsqu’on fait de gros travaux (de construction ou de rénovation) c’est qu’il n’est parfois pas possible de vivre sur place. C’est le cas si, jusqu’ici locataire d’un appartement, vous venez d’acheter une maison dans laquelle il n’est pas encore possible d’emménager. Crédit d’achat + loyer, cela risque de devenir onéreux si les travaux s’éternisent (ce qui est fréquemment le cas avouons-le). Il faut parfois oser prendre le risque de s’imposer un peu auprès de ses proches. Vos amis ou votre (belle) famille comprennent sûrement la situation et peuvent sans doute mettre leur chambre d’amis à disposition le temps nécessaire. Qui ne tente rien n’a rien.

La fable des matières

Durant les travaux, l’un des plus gros foyers de dépenses après la main-d’œuvre, c’est l’achat des matériaux (peintures, bois, papiers peints, isolants, outils et accessoires). C’est à ce moment-là qu’il va falloir faire preuve d’astuce, mais aussi de doigté sur votre calculatrice. Certains produits dits «haut de gamme» ne valent pas leur tarif si élevé. Un matériau isolant qui ne vous fait gagner que 10€ par an sur la facture de chauffage n’est pas forcément rentable si vous l’avez payé deux fois plus cher qu’un autre. Scrutez également les sites Internet, de très belles offres sont souvent disponibles et vous êtes livré à domicile pour un prix moins élevé qu’avec le transporteur d’un grand magasin.

Juste assez c’est suffisant

Les piles de carrelage en trop, les lattes de parquet superflues et les seaux de peinture à moitié pleins qui sèchent au fond du garage sont autant d’argent gaspillé. Prenez donc consciencieusement les mesures de votre logement ou de votre cuisine pour connaître la quantité exacte de matériaux dont vous avez besoin. Prenez 5% de marge, on ne sait jamais, mais pas plus.

Louer au lieu d’acheter

Certains outils dont vous pourriez avoir besoin pour la réalisation de vos travaux sont dispendieux à l’achat. En plus, une fois les travaux terminés, il est fort probable que cet outil spécifique ne serve plus et finisse par prendre la poussière dans le garage. On ne découpe pas du carrelage tous les quatre mois… Plusieurs enseignes locales ou internationales vous permettent de louer ce matériel près de chez vous et de le ramener quand vous aurez terminé. Et le tarif s’appelle reviens lui aussi!

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, se tourner vers un artisan pour lui confier une partie de ses travaux peut coûter moins cher que de s’adresser à une grande société.

Les petits artisans plutôt que les grandes sociétés

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, se tourner vers un artisan pour lui confier une partie de ses travaux peut coûter moins cher que de s’adresser à une grande société. En effet, tout dépend du type de travaux, mais un artisan indépendant paye beaucoup moins de charges et a moins de frais qu’une grande entreprise de travaux (salariés, véhicules, taxes diverses). Par conséquent son devis peut s’avérer moins élevé. Sans compter qu’il est parfois plus simple de dialoguer avec un artisan pour qui vous êtes un client important qu’avec la secrétaire très occupée d’une grande société pour laquelle vous représentez une petite commande.

Quoi qu’il en soit, renseignez-vous sur le site de la Fédération des artisans pour trouver l’expert qu’il vous faut.

Plus vous prendrez d’avance dans la préparation des travaux, moins les travaux prendront du retard. Voilà la solution d’une équation pas si complexe que ça finalement. Nous espérons en tous cas que ces quelques petits gestes éviteront que cette période ne tourne au casse-tête financier et à la crise de nerfs. Et n’oubliez pas, faire des travaux c’est construire l’avenir. De quoi garder le sourire, même en cas de petites frustrations passagères!