Mes finances, mes projets, ma vie
12 juillet 2020

L’intérêt des stages en entreprise

Les stages en entreprise ont bien évolué depuis le temps ou un étudiant naïf suivait un avocat ou un comptable afin de déterminer si la profession l’intéressait. Le processus est désormais plus formalisé et pourrait bien se professionnaliser, le parlement luxembourgeois débattant actuellement d’une proposition de loi qui définit la rémunération des stagiaires ainsi que leurs droits.

Ils présenteront des avantages tant pour les étudiants que pour les entreprises. Les étudiants découvrent le monde du travail, ce qui leur permet de prendre de meilleures décisions pour leur future carrière. Ils peuvent également nouer des relations  susceptibles d’aboutir à un emploi à plein temps à l’avenir. Si la plupart des contrats de stage stipulent que les entreprises ne peuvent demander le même niveau d’expertise à un stagiaire qu’à un employé, les plus sérieuses peuvent fournir une formation et aider leurs stagiaires à développer des compétences utiles.

Il convient également de noter que les stages peuvent aider les étudiants à contourner le problème de la réticence des entreprises à recruter des candidats inexpérimentés, qui les empêche justement d’acquérir de l’expérience. Les stages constituent un « espace sécurisé » au sein duquel les jeunes peuvent faire des erreurs et déterminer ce qu’ils ont envie de faire.

Pour les entreprises, les stages représentent un moyen efficace et bon marché d’apprendre à connaître leurs employés potentiels sans prendre d’engagement définitif.

Les stages permettent aux entreprises de se créer un pipeline de nouveaux talents. Lorsqu’il s’agit d’attirer les meilleurs étudiants des universités ou autres institutions, les petites entreprises sont soumises à une rude concurrence. Elles ne disposent souvent pas du budget ou des ressources humaines nécessaires pour passer des semaines sur le terrain afin de se « vendre » aux étudiants face aux grandes entreprises. Les stages représentent un moyen efficace et bon marché d’apprendre à connaître les employés potentiels sans prendre d’engagement définitif. Et même pour les grandes sociétés, ils peuvent offrir un vivier d’employés enthousiastes et bon marché.

Via l’université

Les universités sont de plus en plus évaluées par rapport à leur « employabilité » et il ne fait aucun doute que les stages aident les étudiants à trouver un emploi. Par conséquent, de nombreuses universités entretiennent des relations actives avec les entreprises afin d’aider leurs étudiants. L’université de Luxembourg dispose par exemple d’un service de placement pour les stagiaires. La plupart des universités soutiennent le programme Erasmus+ de la Commission européenne, qui facilite les stages dans des sociétés ou institutions de l’un des 31 pays partenaires.

Le site Erasmus+ offre actuellement des opportunités pour des profils extrêmement divers : spécialistes des médias sociaux, acteurs, spécialistes du marketing digital ou encore designers graphiques. Ce programme est idéal pour les étudiants qui souhaitent développer leurs compétences linguistiques, découvrir une autre culture et se doter des compétences nécessaires pour faire leur entrée sur le marché du travail paneuropéen. Il permet également d’obtenir des crédits dans le cadre d’un programme d’études.

Opportunités au Luxembourg

Il y a encore peu, le Luxembourg offrait un éventail limité pour ceux qui ne s’intéressaient pas à la finance. Si le pays est un centre d’excellence dans le domaine des services financiers, les options étaient limitées pour les jeunes qui souhaitaient orienter leurs études dans d’autres domaines. La situation a toutefois nettement évolué ces dernières années, dans le sillage de la diversification de l’économie nationale.

Le Luxembourg s’est en effet affirmé comme une plateforme des technologies des données. Le projet de superordinateur Meluxina a été mis en place pour étayer la transformation numérique de l’économie et encourager l’innovation au sein des entreprises. L’informatique haute performance, qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec d’autres États membres de l’UE, est une des principales priorités du gouvernement grand-ducal et vise à créer des opportunités de formation et de développement.

De l’espace à l’acier

Le Luxembourg axe également ses ressources sur l’industrie spatiale commerciale. Le pays héberge actuellement près de 80 projets de recherche menés à l’université de Luxembourg et au Luxembourg Institute of Science and Technology. La biotechnologie et la technologie environnementale sont deux autres secteurs clés soutenus par les autorités.

Des entreprises internationales de premier plan sont en outre établies au Luxembourg. Le plus grand fabricant mondial d’acier, ArcelorMittal, présent au Grand‑Duché depuis près de deux siècles, propose des stages aux étudiants qui envisagent une carrière dans l’industrie sidérurgique.

Le groupe offre en outre des contrats d’apprentissage comme alternative au modèle études/stages, qui permettent aux employés de se former pendant trois ans pour obtenir un diplôme de mécanicien ou d’électricien dans le domaine de l’énergie et de la mécatronique. Amazon a également établi au Luxembourg un centre européen qui offre des opportunités aux aspirants développeurs, modeleurs de données et analystes.

En acceptant d’effectuer des tâches mineures, un stagiaire peut finalement se voir confier de grands projets.

Les avantages d’un stage

Les stagiaires sont souvent au bas de l’échelle hiérarchique d’une entreprise et ne doivent pas rechigner à effectuer des tâches ingrates comme des photocopies ou du classement, peu importe leur niveau d’éducation. En acceptant d’effectuer des tâches mineures, un stagiaire peut finalement se voir confier de grands projets. Les stagiaires doivent considérer les avantages d’un stage sur le long terme plutôt que de s’attendre à effectuer immédiatement des tâches nécessitant une grande expertise.

La technologie est de plus en plus utilisée pour mettre en relation entreprises et candidats stagiaires, notamment par le biais d’applications. L’offre de stages pourrait dès lors s’accroître, car plus d’entreprises seraient en mesure d’en proposer et davantage d’étudiants pourraient y voir un intérêt.

Si les nouvelles règles imposant de rémunérer les stagiaires sont susceptibles de dissuader certaines entreprises d’offrir des stages, de nombreuses autres estimeront que si elles peuvent recruter le bon étudiant à un tiers du prix de leur employé le moins bien payé, l’opération sera rentable. Les stages resteront sans aucun doute une étape déterminante pour la plupart des étudiants qui souhaitent lancer leur carrière.