Mes finances, mes projets, ma vie
27 février 2024

Quel est le bon moment pour un départ à la retraite?

Le bon moment pour prendre sa retraite est avant tout une décision personnelle. Il n’y a pas de seuil idéal à atteindre en termes de patrimoine et de nombreux facteurs doivent être pris en compte, que ce soit le niveau de vos ressources, vos ambitions ou votre état de santé. Il s’agit d’une décision complexe qui nécessite au préalable une bonne planification financière.

La constitution d’un patrimoine en vue de la retraite suppose le respect de quelques principes de base. Le premier – et sans doute le plus important – est que plus vous attendez pour prendre votre retraite, plus vous serez financièrement à l’aise. Le report de la retraite vous permet d’accroître les ressources dont vous disposerez lorsque vous ne travaillerez plus, tout en réduisant la durée pendant laquelle vous puiserez dans celles-ci. Toutes choses égales par ailleurs, il est préférable d’attendre dans la mesure du possible.

Toutefois, certains éléments de vos avoirs de retraite sont susceptibles d’être sensibles au facteur temps. Tout d’abord, vous ne pouvez généralement bénéficier de votre pension légale qu’à partir d’un certain âge – 65 ans au Luxembourg. Le système de sécurité sociale permet de reporter le départ à la retraite, mais il n’est possible de l’anticiper que dans des cas exceptionnels. Certaines règles régissent également le moment où vous pouvez bénéficier de la prévoyance personnelle. Au Luxembourg, ce n’est généralement pas avant 60 ans.

Il est également essentiel de tenir compte du fait que la retraite peut être longue: 20, voire 30 ans dans de nombreux cas. Il importe donc que vos revenus issus de votre pension et de vos autres actifs puissent suivre le rythme des hausses de prix sur une longue période. Comme bon nombre de personnes l’ont découvert ces dernières années, l’inflation peut constituer une menace sérieuse.

Il suffit de deux ou trois années d’inflation élevée, comme en 2022 et 2023, pour éroder brutalement le pouvoir d’achat de votre revenu de retraite.

Il suffit de deux ou trois années d’inflation élevée, comme en 2022 et 2023, pour éroder brutalement le pouvoir d’achat de votre revenu de retraite. Dans cette optique, il est conseillé de prévoir une protection contre l’inflation au sein de votre portefeuille, que ce soit par le biais d’investissements boursiers, d’obligations indexées sur l’inflation ou d’actifs tels que les infrastructures, dont le rendement est susceptible d’augmenter au fil du temps.

La nature de la retraite

Afin de savoir si le moment est opportun pour prendre votre retraite, vérifiez d’abord si vous pouvez vous le permettre. Pour ce faire, vous devez avoir une idée précise du montant dont vous aurez besoin une fois retraité(e). La retraite peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Si les prestataires de retraite recommandent souvent de disposer de deux tiers du dernier salaire, ce sera plus que suffisant pour certains, mais pas assez pour d’autres.

Il est indispensable de vous demander si vous pourrez compter sur d’autres revenus à la retraite. Bon nombre de personnes en ont assez du milieu professionnel lorsqu’elles atteignent le milieu de la soixantaine et sont prêtes à couper tout lien avec le monde du travail. D’autres, en revanche, souhaitent poursuivre une activité professionnelle sous une forme ou une autre, qu’il s’agisse d’un travail de consultant, d’une participation à une ou plusieurs entreprises privées ou de mandats d’administrateur. Tous ces facteurs auront également un impact sur le montant qu’il vous faudra épargner au cours de votre vie professionnelle.

Vous devrez également réfléchir au train de vie que vous souhaitez adopter. Pour certains, la retraite est l’occasion de profiter de la tranquillité de leur jardin, tandis que d’autres aspirent à parcourir le monde et à vivre les expériences et les voyages dont ils ont toujours rêvé, ou à rendre visite à leurs enfants et petits-enfants dispersés aux quatre coins du monde. Ces derniers auront besoin de bien plus de revenus que les premiers.

Il se peut également que les besoins de revenus varient au cours de la retraite: ils peuvent être élevés les premières années, lorsque l’on mène une vie plus active, et moindres plus tard, lorsqu’arrivent des contraintes liées à l’état de santé. La modélisation des flux de trésorerie peut être un outil utile pour évaluer ce que vous coûtera votre mode de vie sur une longue période.

La modélisation des flux de trésorerie peut être un outil utile pour évaluer ce que vous coûtera votre mode de vie sur une longue période.

Il convient également de tenir compte du coût des problèmes de santé. S’il est difficile de prévoir les besoins en termes de soins, il faut tenir compte du fait qu’avec l’allongement de la durée de vie, la probabilité de devoir faire appel à des tiers pour prendre soin de soi augmente. Ce facteur peut également jouer un rôle important dans la planification successorale. Il peut être tentant de faire don de votre patrimoine à vos héritiers afin de minimiser les impôts dont ils devront s’acquitter, mais vous devez veiller à disposer d’options dans le cas où vous ou votre conjoint(e) auriez besoin de soins par la suite.

La gestion des ressources

Si un côté de l’équation correspond à vos besoins en termes de revenus, l’autre représente vos ressources. Toute décision concernant le moment du départ à la retraite nécessite une évaluation honnête du capital dont vous disposez et de la façon dont il peut être converti en revenus pour subvenir à vos besoins une fois retraité(e). Vous devez pour ce faire examiner l’ensemble de votre patrimoine, y compris les retraites, les biens immobiliers, l’épargne liquide et les héritages éventuels.

Idéalement, cette démarche doit être entamée dix ans avant le départ envisagé à la retraite. Il sera peut-être nécessaire de céder certains actifs et d’en acquérir d’autres afin de vous constituer un revenu ou de vous prémunir contre des événements inattendus tels qu’un krach boursier. Mieux vaut ne pas agir dans l’urgence, sinon vous risquez d’acheter ou de vendre à un moment peu propice sur le marché. Il sera probablement plus sûr de transférer progressivement les actifs d’une stratégie d’investissement à une autre dans le cadre d’un processus coordonné et planifié.

En outre, en commençant ce processus bien à l’avance, vous pourrez vous faire une idée du montant qu’il vous faut épargner pour vous permettre de vivre la retraite à laquelle vous aspirez. S’il est toujours préférable de commencer tôt, la vie se met souvent en travers du chemin, et bon nombre de personnes disposent finalement de relativement peu de temps pour compenser l’insuffisance de leur épargne ou autres ressources. Plus tôt vous prendrez conscience de cet éventuel problème et y ferez face, plus l’effet de capitalisation jouera en votre faveur.

Il est vrai également que tout le monde n’a pas la possibilité de choisir le moment de son départ à la retraite. Certaines entreprises procèdent à des licenciements des travailleurs les plus âgés, tandis que des problèmes de santé peuvent contraindre certains à changer de mode de vie. Toutefois, le processus d’évaluation de vos ressources et de vos besoins en termes de revenus restera similaire, même si le timing vous est imposé.

Le moment le plus opportun pour prendre sa retraite dépend donc de vous: de votre satisfaction au travail, des ressources accumulées au fil du temps et des besoins qui seront les vôtres par la suite. Vous êtes le seul à savoir quel est le bon moment pour prendre votre retraite, mais vous pouvez avoir une influence sur cette décision et vous donner un choix d’options plus large grâce à une planification financière solide.

La retraite peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Les prestataires de retraite recommandent souvent de disposer de deux tiers du dernier salaire, ce qui peut être beaucoup pour certains, mais pas assez pour d’autres.