Mes finances, mes projets, ma vie
27 mai 2022

Souvenirs sportifs : le nouvel eldorado des investisseurs ?

Le marché des souvenirs sportifs est en plein essor, les cartes, maillots et autres équipements se vendant à des sommes astronomiques, aux États-Unis surtout, mais pas uniquement. Une carte de collection à l’effigie du joueur de football américain Tom Brady s’est ainsi vendue 2,25 millions de dollars en avril 2021, tandis qu’une carte de baseball Topps de 1952 à l’effigie de Mickey Mantle a changé de mains pour 5,2 millions de dollars trois mois plus tôt. Serait-il temps de fouiller votre grenier à la recherche d’éventuels trésors ?

Les souvenirs sportifs ont toujours eu de la valeur, mais doivent pour cela généralement être associés à un joueur ou à un événement emblématique. Parmi les objets les plus onéreux figure un maillot de baseball de Babe Ruth, vendu aux enchères pour 5,64 millions de dollars. D’autres articles sont plus abordables, à l’image d’un maillot de Liverpool porté pendant la Champion’s League et signé par les vainqueurs, qui se vendra aux alentours de 2.500 livres sterling. Même certaines baskets tout juste sorties de leur boîte peuvent doubler de valeur.

Coup de pouce pandémique

Le marché américain des souvenirs sportifs a été estimé à pas moins de 5,4 milliards de dollars par an en 2018, mais certains signes suggèrent que les échanges ont augmenté pendant la pandémie. Les ventes sur eBay dans la catégorie des cartes de collection ont augmenté de 142 % en 2020, soit quatre millions de transactions de plus que l’année précédente, tandis que les ventes de cartes de basket-ball ont enregistré une croissance de 373 %.

Certains signes suggèrent que les échanges ont augmenté pendant la pandémie.

Il est possible de trouver des articles dans toutes les gammes de prix. Il existe par exemple un marché très actif pour les chaussures de sport d’occasion. Elles doivent être en parfait état, mais la plateforme de revente StockX a récemment indiqué que la valeur des baskets de type Air Jordan 4 avait doublé depuis janvier 2020. Les Nike Air Max 1 ont également connu une nette hausse de prix.

Estimation de la valeur

Les souvenirs sportifs sont indéniablement un marché de gré à gré. Les prix y sont souvent déterminés par le degré d’envie d’un collectionneur d’acquérir un objet. Cependant, divers éléments sont susceptibles d’augmenter la valeur de certains articles. Un maillot « porté en match » par un joueur aura par exemple plus de valeur que celui d’un remplaçant qui n’a pas joué, et ce d’autant plus si l’équipe a gagné. La rareté est toujours déterminante pour fixer le prix, tout comme l’état de l’objet.

L’article est également plus prisé s’il a une « histoire ». Un autographe sur un gant ou une chaussure aura généralement plus de valeur qu’une signature sur un maillot normal. Un contrat original d’un footballeur vedette ou un maillot du dernier match d’un joueur auront également tendance à être plus onéreux.

S’il est possible d’obtenir des évaluations gratuites pour les souvenirs sportifs, les vendeurs doivent être attentifs à la part du profit qu’ils sont prêts à céder aux maisons de vente aux enchères ou à un négociant. Comme pour tout objet de valeur, il est judicieux d’obtenir plusieurs évaluations et d’examiner les prix de vente d’articles similaires.

Vers où se tourner pour un achat ?

Le marché en ligne des souvenirs sportifs est très vaste et inclut notamment des groupes d’échange tels que Firma Stella ou Exclusive Memorabilia. eBay est un choix populaire pour les investisseurs qui savent ce qu’ils recherchent et ont une bonne idée des prix pratiqués.

Il existe également des plateformes consacrées aux souvenirs sportifs telles que Rally, une application qui permet aux utilisateurs d’acheter et de vendre des actions de souvenirs sportifs et d’autres objets de collection, et qui a récemment récolté 17 millions de dollars lors d’une levée de fonds.

Les organismes sportifs ont de plus en plus recours à des actifs numériques appelés jetons non fongibles (ou NFT pour non-fungible token) afin de créer et de distribuer des souvenirs sportifs. Les transactions sont enregistrées sur une blockchain, qui sert de registre de propriété.

Top Shot, un nouveau dispositif imaginé par la National Basketball Association américaine, l’association des joueurs et une société de blockchain grand public, affirme offrir « des souvenirs sportifs sous licence pour l’ère numérique », à savoir des clips vidéo de grands moments sportifs.

Moteur du marché des NFT

Une seule séquence de 12 secondes d’un tir de LeBron James en finale de la NBA s’est ainsi revendue plus de 230.000 dollars. Le site a enregistré plus de 700 millions de dollars de ventes depuis son lancement en juin 2020. Cependant, la plupart des moments sportifs vendus sur le site sont relativement bon marché et peuvent être facilement échangés sur la plateforme. D’autres ligues suivent désormais l’exemple de la NBA et mettent en place leurs propres plateformes de NFT.

Les investisseurs peuvent également négocier sur des places de marché telles que Dapper Labs et Candy Digital. Selon la banque d’investissement Jefferies, les NFT sportifs devraient stimuler le marché plus large des NFT, lui permettant d’atteindre une valeur d’environ 75 milliards de dollars d’ici 2025, contre 14 milliards de dollars actuellement.

Les souvenirs sportifs peuvent également être acquis de manière plus conventionnelle, par le biais d’une vente aux enchères, qui offre aux acheteurs une certaine protection et transparence. Christies a récemment vendu aux enchères un programme des World Series de 1907 pour un prix indicatif compris entre 4.000 et 6.000 dollars, l’objet ayant finalement trouvé preneur pour 8.625 livres sterling.

Les investisseurs potentiels doivent cependant être prudents. Le marché des souvenirs sportifs est en pleine effervescence, ce qui attire inévitablement les fraudeurs, et certains acheteurs se sont plaints de faux. Ceux qui s’intéressent aux souvenirs sportifs doivent connaître la provenance des articles individuels. Une réplique de maillot ne vaut qu’une fraction de l’article authentique, mais il peut être difficile de faire la différence. Le recours à un revendeur réputé et l’obtention d’une garantie d’authenticité permettent de résoudre en partie ce problème.

L’article est plus prisé s’il a une « histoire » – un autographe sur un gant ou une chaussure aura généralement plus de valeur qu’une signature sur un maillot normal.