Mes finances, mes projets, ma vie
26 mai 2019

Tout savoir sur l’école luxembourgeoise

Vous venez d’arriver au Luxembourg et vous vous interrogez sur la scolarisation de vos enfants au Grand-Duché ? Le système éducatif luxembourgeois est-il très différent de celui de votre pays d’origine ? Est-il possible d’y scolariser vos enfants ? À quel coût ? Quelles sont les options d’apprentissage possibles ? myLIFE passe au tableau et vous dresse un panorama global de la situation.

Règlement général

Au Luxembourg, la scolarité est obligatoire pour tous les enfants ayant atteint l’âge de 4 ans avant le 1er septembre de l’année en cours. Si votre enfant naît au Luxembourg et que vous l’enregistrez auprès de la commune, vous recevrez automatiquement une inscription pour l’école fondamentale dès qu’il aura atteint cet âge. Précisons également que la sortie du système éducatif n’est possible qu’après 12 années de scolarisation consécutives.

L’éducation est donc une obligation, mais aussi un droit, comme le précise la loi du 6 février 2009 relative à l’obligation scolaire. Ainsi, la religion, le sexe, la nationalité ou la langue parlée par un enfant ne peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer son admission à l’école. Retrouvez toutes ces informations et d’autres éléments pratiques, comme l’explication des cycles scolaires et les horaires des classes, sur le site de la Ville de Luxembourg.

Les niveaux et cycles d’enseignement luxembourgeois

Plutôt que de comparer les niveaux et cycles d’enseignement du Grand-Duché à ceux des autres pays suivant leurs noms, nous nous intéresserons à la tranche d’âge du public concerné par chacun d’entre eux. Il sera ainsi plus simple pour nos lecteurs étrangers de les identifier. On distingue trois niveaux d’enseignement dans le système scolaire luxembourgeois.

  • L’enseignement précoce, dès 3 ans. Sa durée est d’un an et n’est pas obligatoire.
  • L’enseignement fondamental, de 4 à 12 ans, soit 8 années divisées en 4 cycles :
  • Cycle 1: enfants de 4 à 5 ans
  • Cycle 2: enfants de 6 à 7 ans
  • Cycle 3: enfants de 8 à 9 ans
  • Cycle 4: enfants de 10 à 11 ans
  • L’enseignement secondaire, de 12 à 19 ans, soit 7 années. Ce dernier niveau se subdivise en 3 filières d’orientation: classique, général ou modulaire.

Après cela, il existe bien évidemment des études supérieures, notamment de type universitaire, mais nous ne les abordons pas dans le présent contenu.

Modalités d’inscription

L’admission d’un enfant non résident dans une école luxembourgeoise ne fait pas l’objet d’une législation particulière. Cela ne signifie pas du tout que ce cas de figure est impossible, mais seulement que l’admission de l’enfant ne dépendra que de l’avis des autorités de l’établissement. Généralement, c’est à la fois votre commune de résidence et le nombre de places disponibles qui influenceront principalement leur décision.

Pour une inscription de votre enfant dans un établissement privé, il est fortement conseillé d’anticiper votre demande. Le plus tôt est le mieux, quitte à s’y prendre dès la grossesse.

Si votre demande ne concerne pas l’école de votre commune de résidence, il faudra justifier votre choix!

Pour l’enseignement fondamental, les parents doivent faire une demande d’inscription directement auprès de l’établissement concerné. Si votre demande ne concerne pas l’école de votre commune de résidence, il faudra justifier votre choix en précisant que la personne en charge de la garde de l’enfant réside dans cette commune, ou bien que votre lieu de travail légitime ce changement.

Pour une inscription dans le cadre de l’enseignement secondaire, autrement dit le collège ou le lycée, les parents des enfants concernés doivent s’adresser à la cellule d’accueil scolaire qui dépend du ministère de l’Éducation nationale du Luxembourg.

Quels types d’établissements?

Comme dans tous les pays européens, on retrouve au Luxembourg des établissements scolaires publics et privés. Les écoles privées sont payantes, à l’inverse des établissements publics. Au-delà de l’aspect financier, il faut savoir que les écoles privées ont un fonctionnement interne spécifique et proposent une approche pédagogique propre. Contrairement aux établissements publics, elles ne suivent pas toutes le programme officiel du ministère de l’Éducation nationale luxembourgeois.

Nous ne détaillerons pas ici la liste complète de tous les établissements présents au Luxembourg, mais sachez que cette distinction privé/public vous permettra déjà d’affiner votre choix. Retrouvez toute l’offre scolaire présente au Luxembourg grâce à cette brochure du ministère de l’Éducation nationale luxembourgeois.

Le Grand-Duché dispose d’établissements scolaires internationaux (…) à destination des expatriés ou des frontaliers souhaitant scolariser leurs enfants au Luxembourg.

En plus du système éducatif luxembourgeois classique, le Grand-Duché propose des établissements scolaires internationaux, principalement anglophones ou francophones, à destination des expatriés ou des frontaliers souhaitant scolariser leurs enfants au Luxembourg. Ces établissements sont privés. Retrouvez l’offre scolaire internationale et toutes les infos utiles relatives à la scolarisation des élèves étrangers.

Analysez bien ces différentes options, notamment au regard de la question de la langue de votre enfant et de son aptitude à en apprendre rapidement de nouvelles.

En quelles langues?

Durant le niveau d’enseignement appelé «éducation précoce» et durant le premier cycle du niveau nommé « enseignement fondamental », les enseignants parlent en luxembourgeois avec leurs élèves.

Dès l’âge de 6 ans, l’allemand devient ensuite la langue véhiculaire dans laquelle sont dispensés les cours, même si beaucoup de professeurs ont encore souvent recours à la langue luxembourgeoise. L’apprentissage du français est introduit dès l’année suivante.

Dans certains établissements, privés notamment, la pratique orale des trois langues principales (luxembourgeois, allemand et français) est courante dès l’enseignement précoce. Enfin, dans les écoles dites européennes ou internationales, l’anglais ou le français sont les deux langues qui prévalent pour l’enseignement.

Si l’allemand demeure la langue véhiculaire principale durant les quatre premières années de l’enseignement secondaire, c’est le français qui tient ce rôle par la suite.

Enfin, nous parlons ici des langues dans lesquelles sont dispensés les cours, mais évidemment, durant l’enseignement secondaire, les élèves ont la possibilité d’apprendre des langues étrangères, comme l’espagnol, l’italien, et même le latin ou, dans certains établissements, le chinois.

Sachez que l’apprentissage des langues représente 50 % du volume d’heures d’un parcours scolaire au Luxembourg! Impressionnant.

Le Grand-Duché propose une offre scolaire complète pour les enfants de tout âge et adaptée au public international présent dans le pays: publique, privée, luxembourgeoise ou européenne, classique ou général. À chaque enfant la filière qui lui convient le mieux.