Mes finances, mes projets, ma vie
1 août 2021

Acheter une voiture : leasing ou crédit ?

Deux solutions de financement très différentes

Le crédit automobile est devenu une solution de financement courante pour acheter un véhicule, et ce à juste titre. Les conditions de crédit sont en effet particulièrement attrayantes depuis plusieurs années. Toutefois, il existe une autre solution de financement, à savoir le leasing privé. Ces deux possibilités ont chacune leurs avantages et sont assorties de règles spécifiques.

Alors, crédit ou leasing ? – la réponse dépend de la situation personnelle et du rapport à la voiture, car la question de savoir si l’on veut détenir le véhicule ou le louer est déterminante. Quand on possède un véhicule, on peut l’utiliser sans limites de durée ou de fréquence, le revendre à tout moment et utiliser le produit issu de sa vente comme bon nous semble. En outre, les crédits automobiles proposent des conditions attrayantes. En général, ils offrent plus de flexibilité pour ce qui est de la durée de remboursement et garantissent des mensualités fixes. Les intérêts sont particulièrement bas actuellement. Et les intérêts créditeurs sont déductibles fiscalement.

Désormais disponible pour les particuliers

Alors que les entreprises utilisent depuis plusieurs années le leasing financier et le leasing opérationnel, les particuliers restent quant à eux en proie à des incertitudes vis-à-vis de ces solutions. Cela s’explique par les spécificités et les restrictions dont il faut impérativement avoir connaissance avant d’opter pour un leasing privé à la place d’un crédit automobile classique.

En ce qui concerne les principales solutions de leasing privé, il s’agit en principe de « leasing opérationnel » et jamais d’un bail financier. Par ailleurs, les offres ne sont valables que pour les personnes domiciliées au Luxembourg.

Quand on veut choisir une voiture électrique, il faut savoir exactement quels sont ses besoins et l’usage que l’on prévoit de faire de son véhicule.

Le leasing opérationnel est en quelque sorte un contrat de location tout inclus. Vous payez une mensualité et, en contrepartie, vous pouvez utiliser le véhicule choisi pendant une durée limitée et pour un nombre de kilomètres défini. Le loyer comprend non seulement le financement du véhicule, mais aussi les frais de mise à disposition, la prime d’assurance, l’assistance et l’entretien. La durée du contrat varie en fonction de l’offre, ce qui permet une plus grande flexibilité. Dans la plupart des solutions, elle va de 24 à 60 mois.

Le montant de la mensualité dépend en premier lieu de l’amortissement de la valeur du véhicule, c’est-à-dire de l’écart entre le prix d’achat du véhicule et le prix auquel la société de leasing pourra le revendre à la fin du contrat. D’autres facteurs jouent sur le montant de la mensualité, comme la durée, le nombre de kilomètres et les prestations supplémentaires éventuelles. La valeur de revente estimée du véhicule joue également un rôle prépondérant.

En cas de leasing, il faut savoir que l’on n’est pas propriétaire du véhicule et qu’on ne peut pas le devenir. En effet, les offres de leasing privé n’offrent pas la possibilité d’acquérir le véhicule à la fin du contrat.

Avantages et inconvénients

Quand on choisit le leasing, on ne doit presque pas s’occuper de son véhicule et on profite d’une tranquillité maximale. Cette solution de financement ne nécessite pas d’acompte, et donc pas d’immobilisation de capitaux. On utilise un service tout inclus contre paiement d’une mensualité et on dispose en permanence d’un véhicule neuf et qualitatif, ainsi que de la possibilité de le troquer plus souvent contre un modèle plus récent. Toutefois, il ne faut pas oublier que tous ces avantages ont un coût :

  • L’on ne possède pas le véhicule et l’on ne peut pas en faire l’acquisition à la fin du contrat.
  • La durée de location et le kilométrage sont définis dans le contrat. Ces paramètres peuvent être renégociés pendant la durée de validité du contrat, mais avec des répercussions sur le montant de la mensualité.
  • En cas de dépassement du plafond kilométrique, des frais supplémentaires s’appliquent.
  • En cas de résiliation anticipée, des frais de dissolution sont facturés.
  • Il appartient au conducteur de prendre soin de sa voiture au mieux de ses capacités. À la fin du contrat, il devra lui-même assumer les réparations éventuelles (rayures, bosses, etc.). Cela semble logique, mais il faut le savoir si on veut éviter des mauvaises surprises en fin de contrat.

Voici ce que couvre un leasing

Les offres tout inclus comprennent généralement les éléments suivants :

  • la mise à disposition et l’immatriculation du nouveau véhicule ;
  • un nombre de kilomètres maximum prédéfini par an ;
  • les révisions, le changement et le stockage des pneus, le contrôle technique, certaines réparations ou le remplacement de pièces défectueuses ;
  • les primes d’assurance (avec une couverture très élevée) et la taxe de circulation annuelle ;
  • l’assistance au Luxembourg et à l’étranger.

En fonction du contrat et du prestataire, des services supplémentaires sont possibles :

  • l’assurance restitution couvrant les dommages spéciaux ;
  • la prise en charge du véhicule à domicile pour les révisions et les réparations ;
  • la mise à disposition gratuite d’un véhicule de remplacement en cas d’immobilisation du véhicule pendant une longue durée ;
  • la conclusion et la gestion du contrat en ligne.