Mes finances, mes projets, ma vie
19 janvier 2020

Leasing privé ou prêt auto pour votre nouvelle voiture ?

Que ce soit à l’occasion de l’Autofestival ou non, nous sommes nombreux à avoir recours au prêt auto pour acheter notre nouveau véhicule. Et pour cause, les conditions sont particulièrement attractives depuis plusieurs années ! Il existe pourtant une alternative à ce mode de financement : le leasing privé. Que faut-il en penser ? Quels sont ses avantages et ses contraintes ? myLIFE vous aide à faire le point sur la question.

Au Luxembourg, jusque récemment, un particulier n’avait pas vraiment d’autres solutions pour acquérir un véhicule que de le payer cash, de trouver une solution avec son concessionnaire, ou de solliciter auprès de sa banque un prêt auto à rembourser sur plusieurs années. Mais depuis peu, les grandes banques universelles de la place se sont associées à des spécialistes du leasing automobile pour proposer une nouvelle solution aux particuliers : le leasing privé.

Si les solutions de leasing financier ou opérationnel sont connues de longue date dans le monde de l’entreprise, elles ne sont pas encore toujours bien comprises des particuliers. Et pour cause, elles ont certaines spécificités et contraintes qu’il vaut mieux connaître avant de se décider à troquer un prêt auto classique pour un leasing privé.

Qu’est-ce qu’un leasing automobile privé ?

Si chaque solution a ses spécificités, il est possible de dégager quelques traits communs aux formules de leasing privée disponibles sur le marché, à commencer par le fait qu’il s’agit toujours d’une solution de leasing opérationnel, jamais d’un leasing financier. Et que la solution proposée s’adresse exclusivement aux personnes qui résident au Luxembourg.

Un leasing opérationnel est un contrat de location « tout compris ». En échange du paiement d’un loyer mensuel, vous pouvez utiliser le véhicule choisi durant une période donnée et pour parcourir un nombre maximum de kilomètres donné. Ce loyer couvre le financement du véhicule, mais aussi la prise en charge des frais de mise à disposition, d’assurance, d’assistance et d’entretien. Quelle est la durée de la période de location ? À vous de choisir parmi les possibilités offertes. Sur base des solutions que nous avons pu comparer, cette période est comprise entre 24 et 60 mois.

Le montant du loyer mensuel est essentiellement déterminé par l’amortissement financier sur la valeur d’usage, c’est-à-dire la différence entre la valeur d’achat et la valeur à laquelle la société de leasing pourra revendre le véhicule au terme du contrat. Le montant du loyer est également fonction de différents paramètres tels que la durée du contrat, le plafond kilométrique, le niveau d’assurance et d’assistance, les frais liés à l’entretien du véhicule. Enfin, logiquement, la valeur de revente estimée du véhicule joue un rôle important.

La première chose qui doit vous sauter aux yeux est que vous êtes locataire du véhicule et non propriétaire. Et ne le serez jamais !

Sur base de cette brève introduction, la première chose qui doit vous sauter aux yeux est que vous êtes locataire du véhicule et non propriétaire. Et vous ne le serez jamais, les solutions de leasing privé ne prévoyant pas la possibilité de racheter son véhicule au terme du contrat.

Le deuxième élément à considérer porte sur le « tout compris ». Qu’est-ce que cela comprend exactement ? Une solution de ce type comprend :

  • la mise à disposition du véhicule neuf de votre choix et son immatriculation ;
  • l’usage du véhicule, c’est-à-dire la possibilité de l’utiliser pour parcourir un nombre de kilomètres plafonné à l’année ;
  • l’entretien du véhicule et sa maintenance, c’est-à-dire les révisions, changement et stockage des pneus, le contrôle technique, certaines réparations ou le remplacement de pièces défectueuses ;
  • les primes d’assurances (offrant un niveau de protection très élevé) et la taxe annuelle de circulation ;
  • des services d’assistance au Luxembourg et à l’international.

Selon votre contrat et le prestataire de leasing avec lequel votre banque travaille, vous pouvez également bénéficier de services supplémentaires tels que :

  • une assurance de restitution couvrant les dégâts locatifs (hors sinistre) ;
  • la possibilité de bénéficier d’un service de prise en charge du véhicule depuis votre domicile pour les entretiens et réparations ;
  • la mise à disposition d’un véhicule de remplacement sans frais supplémentaire en cas d’immobilisation prolongée de votre voiture ;
  • la possibilité de profiter d’une expérience full digital pour souscrire votre contrat et en gérer le suivi ;

Vous ne vous souciez de rien et le confort d’usage est optimal. C’est vrai, mais ces avantages ont un coût qu’il ne faut pas perdre de vue.

Avantages du leasing privé

  • Un financement sans acompte et qui ne nécessite donc aucune immobilisation de capital.
  • Le confort d’un service « tout compris » moyennant un loyer mensuel.
  • Le plaisir de rouler des véhicules neufs et plus haut de gamme.
  • L’opportunité de changer plus régulièrement de voitures toujours récentes.

Au final, cette solution ne semble avoir que des avantages. Vous ne vous souciez de rien et le confort d’usage est optimal. Vous n’entamez pas vos économies et avez la possibilité de rouler avec des véhicules neufs que vous auriez du mal à vous acheter. C’est vrai, mais tous ces avantages ont un coût qu’il ne faut pas perdre de vue. Ils ne doivent en outre pas masquer les contraintes liées au leasing privé.

Contraintes du leasing privé

  • Vous n’êtes pas propriétaire du véhicule et ne pouvez le racheter au terme du contrat.
  • La durée de location et le kilométrage autorisé sont définis par contrat. Ils peuvent généralement être renégociés en cours de contrat, mais cela impacte le montant de votre loyer mensuel ;
  • Tout dépassement kilométrique est à votre charge ;
  • Qui dit contrat, dit aussi indemnités (élevées !) en cas de résiliation anticipée ;
  • À côté de l’usage du véhicule, les services proposés ont un coût et vous n’êtes pas totalement libre de décider si vous souhaitez ou non vous passer de certains d’entre eux ;
  • Vous vous engagez à entretenir votre voiture en bon père de famille. Au terme du contrat, les réparations sont à votre charge si le véhicule présente des dégâts (griffures, bosses, etc.).

Enfin, signalons que la méthode de calcul des loyers est tellement complexe pour les non-spécialistes qu’il n’est vraiment pas simple de savoir à quel type de véhicule et à quel niveau d’équipement il est possible de prétendre avec un budget mensuel donné. Il vous faudra multiplier les simulations et vous armer de patience avant de trouver un véhicule en phase avec vos attentes et votre budget.

Alors, leasing privé ou prêt auto ?

La réponse à cette question dépend de vous et de votre manière de concevoir votre rapport à la voiture ? Avez-vous une préférence pour la possession ou la location ? Pour le confort où la liberté ?

Un prêt auto pour financer l’acquisition d’un véhicule neuf n’offre certes pas tous les services d’un leasing privé, mais il permet en revanche d’être propriétaire du véhicule et donc de pouvoir :

  • l’utiliser comme bon vous semble, autant et aussi longtemps que vous le voulez ;
  • vous en séparer à tout moment ;
  • bénéficier à votre guise du montant de sa revente.

Par ailleurs le prêt auto en lui-même est attractif dans la mesure où :

  • il est généralement plus flexible dans le choix de la durée de remboursement ;
  • il garantit des mensualités fixes sur toute la durée de remboursement ;
  • les taux d’intérêts sont particulièrement bas en ce moment ;
  • il s’accompagne de la déduction fiscale des intérêts d’emprunt.

À vous de choisir ce qui vous correspond le mieux. Bonne route !