Mes finances, mes projets, ma vie
12 juin 2021

Offres spéciales : un plan pour dénicher les bonnes affaires

Comment agir en tant que consommateur éclairé et profiter intelligemment des promotions et actions spéciales.

Les offres spéciales, promotions et autres rabais influencent les consommateurs non seulement d’un point de vue économique, mais aussi sur le plan émotionnel. L’économie comportementale a ainsi démontré que nous sommes loin d’être des agents économiques rationnels. La sensibilité humaine a un impact majeur sur notre comportement et nous avons tendance à réagir très fortement aux signaux envoyés par les prix. « Offre spéciale » est une mention efficace.

Daniel Kahnemann, lauréat du prix Nobel d’économie en 2002, recourt à la science économique et aux avancées de la psychologie pour étudier comment les gens prennent leurs décisions et portent leurs jugements, en particulier lorsqu’ils sont dans l’incertitude. Il a démontré que les décisions humaines s’écartent systématiquement des prédictions de l’économie traditionnelle et que nous sommes disposés à prendre des risques et des décisions dans la perspective d’un gain à court terme.

Le shopping : un plaisir !

Au-delà de la simple valeur monétaire, d’autres dimensions affectent le consommateur. Les offres spéciales ont ainsi particulièrement tendance à augmenter l’aspect émotionnel de vos dépenses, c’est le côté « plaisir » de l’achat. L’acheteur qui a l’impression d’avoir fait une bonne affaire se sent valorisé dans son ego et se perçoit comme un consommateur malin et efficace. Cette sensation lui procure un certain plaisir et l’incite à acheter. L’expérience d’achat et la recherche de l’objet convoité peuvent aussi jouer un rôle très important dans le déclenchement de l’acte d’achat.

Une bonne préparation des soldes permet de faire les meilleures affaires et même de réelles économies.

Un plan d’action en 5 étapes (voire encadré) permet de maximiser vos chances de profiter de ces périodes propices aux bonnes affaires tout en gardant le contrôle sur votre budget. Une bonne préparation des soldes, du « Black Friday » ou encore du « Cyber Monday » permet de faire les meilleures affaires et même de réelles économies.

Étape 1 : définissez un budget

Plutôt que de laisser la fièvre du shopping provoquer une surchauffe de la carte de crédit, il est important de se définir un budget précis à ne pas dépasser. Astuce : pourquoi ne pas retirer la somme fixée en cash et laisser la carte bancaire à la maison ? Les moyens de paiements dématérialisés ont en effet tendance à favoriser les achats compulsifs.

Étape 2 : dressez une liste d’envies

Dressez une liste précise des choses dont vous avez besoin, des cadeaux que vous pensez offrir. Il s’agit avant tout de rester raisonnable et de ne pas perdre pied en dépensant tout votre budget pour des achats qui n’étaient pas prévus, voire dépenser au-delà de vos moyens.

Étape 3 : comparez !

N’hésitez pas à comparer le prix de l’objet en promotion qui vous intéresse en visitant plusieurs sites Internet ou magasins. Un panneau « soldes » ou « promotion » ne signifie pas forcément que le prix de l’article spécifiquement convoité a réellement changé. Enfin, il est parfois judicieux d’attendre quelques semaines qu’un modèle plus récent sorte pour acheter le produit souhaité. Les grosses remises sur des produits technologiques doivent particulièrement éveiller votre vigilance.

Étape 4 : prenez votre temps

Le temps est l’une des meilleures parades contre les techniques de marketing. Ainsi, si vous recherchez des cadeaux, essayez de définir bien à l’avance ce que vous souhaitez offrir pour ne pas vous laisser tenter dans l’urgence. Soyez patient, cette attitude vous permettra de faire le tri entre une préférence personnelle pour un objet et une envie compulsive dictée par la publicité.

Étape 5 : pensez expérience, plutôt que consommation

Vous voulez vous faire plaisir, mais ne savez pas quoi acheter ? Et si, au lieu de vous contenter de consommer et de dépenser de l’argent, vous investissiez dans une activité, par exemple ? Les études d’économie comportementale ont démontré que les achats dits d’expérience (événements, voyages, concerts, expositions, activités d’extérieur, cours de cuisine, spa…) constituent un « meilleur » investissement que les achats purement matériels. Ils procurent en effet plus de plaisir et de satisfaction, renforcent le lien social et améliorent la santé physique et mentale, autant d’éléments essentiels au bien-être. Le tout étant de ne pas avoir son expérience trop dégradée par des restrictions, par exemple d’ordre sanitaire.

En règle générale, privilégier les magasins locaux s’avère payant. En effet, la proximité n’est pas seulement un avantage en cas de problème, mais contribue également à une expérience d’achat positive.