Mes finances, mes projets, ma vie
7 décembre 2019

Quelle imposition pour votre pension de retraite?

La retraite est peut-être loin (ou pas), mais dans tous les cas, elle se prépare! Au-delà des questions administratives sur la demande de retraite et le montant de cette dernière, une des premières questions à se poser est: «Et les impôts dans tout ça!?» Car oui, votre allocation de pension légale est imposable et encore soumise à certaines cotisations sociales. Voyons dès lors ensemble comment se calcule cette charge afin de vérifier s’il sera effectivement possible de s’offrir des vacances toute l’année et de partager des glaces 18 boules avec les petits-enfants.

Les conditions d’obtention d’une pension de retraite

Commençons par le début. Pour percevoir une pension de retraite, il faut avoir travaillé. Étonnant, non? Plus sérieusement, au Luxembourg, l’âge légal pour percevoir une pension de retraite est de 65 ans à condition de justifier au moins 10 années de cotisations. Attention, ce n’est pas obligatoirement 10 ans de carrière d’assurance réalisée intégralement au Luxembourg, mais aussi dans l’union européenne ou dans un pays avec lequel le Luxembourg a conclu une convention multi- ou bilatérale de sécurité sociale.

A noter que si la condition de stage pour l’octroi d’une pension à 65 ans n’est pas rencontrée, il est possible de demander remboursement des cotisations versées sur son compte ou de continuer à travailler. Une retraite anticipée est également possible:

  • à partir de 57 ans si vous pouvez vous prévaloir de 480 mois d’assurance obligatoire, ce qui revient généralement à avoir travaillé sans interruption à partir de l’âge de 17 ans;
  • à partir de 60 ans, si vous pouvez vous prévaloir de 480 mois de périodes d’assurance obligatoire, d’assurance continuée, d’assurance facultative, de périodes d’achat rétroactif et de périodes complémentaires, dont au moins 120 mois de périodes d’assurance obligatoire, d’assurance continuée, d’assurance facultative et de périodes d’achat rétroactif.

Un peu technique tout ça quand-même. Et pas en rapport avec notre question sur les charges qui imputeront votre pension. Passons!

Les charges sociales

La pension légale est soumise à l’assurance maladie (retenue de 2,80%) et à l’assurance dépendance (retenue de 1,4%).

Le barème et les classes d’imposition

La pension légale est versée par la Caisse nationale d’assurance pension (CNAP). C’est elle aussi qui prélèvera à la source une retenue d’impôt et de sécurité sociale sur votre pension, tout comme le faisait auparavant votre employeur. Cet organisme est donc votre interlocuteur privilégié pour toute question relative à ce sujet!

Pour déterminer l’imposition de votre pension, la CNAP se base sur votre classe d’imposition qui figure sur la fiche de retenue d’impôt à remettre à la CNAP. Rappelez-vous, elle a dû vous être envoyée par la poste en début d’année et vous l’avez fournie à votre dernier employeur. Voici à quoi ressemble cette fiche:

Notre exemple ci-dessus ne présente que la classe d’imposition 1A, mais sachez qu’il en existe trois au Luxembourg: 1 / 1A / 2. A signaler que le contribuable se trouvant en classe 1 passe automatiquement en classe 1A à partir de sa 64ème année. C’est toujours bon à savoir et ça fait toujours plaisir.

Pour savoir quelle catégorie vous correspond, consultez les classes d’impôt de contribuables résidents ou celles des contribuables non résidents.

Bon à savoir

  • En dessous de 23.450€ annuels, les classes 1A et 2 sont exonérées d’impôt, seule la classe 1 est imposée.
  • À partir de 23.500€ annuels, toutes les classes d’imposition sont concernées.

Pour savoir précisément où vous vous situez, consultez la grille détaillée du barème de l’impôt annuel sur les pensions.

Si vous faites une déclaration d’impôt auprès de l’administration fiscale, vous devez impérativement y reporter les pensions qui vous ont été attribuées par la caisse de pension. 

Si vous faites une déclaration d’impôt auprès de l’administration fiscale, vous devez impérativement y reporter les pensions qui vous ont été attribuées par la caisse de pension. Si votre employeur au Luxembourg vous a permis de bénéficier d’un régime complémentaire de pension (dans le cadre de la loi du 8 juin 1999 sur les régimes complémentaires de pension), sachez que ce dernier a été soumis à une imposition à la source de 20% sur les cotisations versées par votre employeur. Par conséquent, les pensions qui vous seront octroyées en vertu de ce régime ne sont pas imposables dans votre chef si vous êtes résident fiscal luxembourgeois. Elles doivent toutefois être déclarées au titre de pensions exemptes d’impôt dans votre déclaration fiscale.

En conclusion, pour connaître l’imposition de votre retraite, allez consulter votre fiche de retenue d’impôt où est inscrit votre classe d’impôt en question et référez vous au barème applicable aux pensions. Ce n’était pas plus compliqué que cela!

Pour aller plus loin sur le sujet, rendez-vous sur le site Internet de la CNAP ou sur guichet.public.lu.