Mes finances, mes projets, ma vie
9 mars 2021

Qu’est-ce qu’un banquier privé ?

Comment bien gérer son patrimoine, le faire fructifier et le transmettre aux générations futures ? Il n’existe pas de réponses toutes faites à ces questions, tant chaque situation est unique et exige une étude approfondie. Il existe en revanche une personne capable de vous aider à élaborer les réponses les plus adaptées en fonction de vos besoins, capacités et attentes : le banquier privé. Tentons de mieux comprendre ensemble son rôle et sa valeur ajoutée.

En quoi consiste exactement la banque privée ?

Avant de parler du banquier privé, il est bon de rappeler ce qu’est la banque privée. Également connue sous le nom de Wealth Management, la banque privée est une banque spécialisée dans la structuration, la gestion et la transmission des patrimoines importants. Elle englobe plusieurs services comme le conseil en investissements ou la gestion discrétionnaire d’un portefeuille, la structuration du patrimoine, la planification successorale et la mise à disposition de crédits. Selon le type de clients qu’elle sert, une banque privée peut offrir des services spécialisés dans des domaines pointus comme l’achat d’objets d’art oula philanthropie.

Dans ce contexte, la mission du banquier privé sera double. Tout d’abord, par un dialogue continu, il doit pouvoir comprendre au mieux les attentes et les besoins de ses clients, cerner la réalité de leur patrimoine et revenus potentiels futurs, mais aussi appréhender au mieux la situation de vie de chacun dans toute sa complexité. Sur cette base, le banquier privé réunit autour du client des spécialistes de tous les domaines de la gestion financière pour l’aider à réaliser ses projets à plus ou moins long terme en tenant compte de tous les éléments considérés au préalable.

La banque universelle à l’avantage de pouvoir proposer un accompagnement complet tout en étant capable de répondre à toutes les demandes de ses clients, aussi diverses soient-elles.

Il y a banquier privé et banquier privé

Indépendamment des traits de personnalité spécifiques à chaque banquier privé, deux éléments clés permettent de distinguer les différents banquiers privés entre eux.

    • L’offre et la capacité d’innovation. La différence est énorme entre une petite banque privée et une offre de banque privée au sein d’une banque universelle. Là où la première se concentre exclusivement sur l’investissement et le patrimoine, la banque universelle a l’avantage de pouvoir proposer un accompagnement complet tout en étant capable de répondre à toutes les demandes de ses clients, aussi diverses soient-elles. Ainsi, en tant qu’institution de crédit, la banque universelle peut proposer à sa clientèle diverses formules de prêt pour acquérir des biens résidentiels ou commerciaux. Et si elle dispose d’une longue expérience en corporate finance, elle peut par exemple accompagner un patron d’entreprise dans tous ses projets, que ceux-ci soient professionnels ou privés.
    • L’accessibilité. Le seuil pour bénéficier des prestations de banque privée varie selon les banques. Au Luxembourg, un seuil de 500.000€ d’actifs financiers est généralement considéré comme le strict minimum. La disponibilité et la flexibilité d’un banquier privé dédié a un prix. Et pour cause, il est facilement joignable, assure un suivi régulier, anticipe les besoins du client, répond rapidement à chacune de ses demandes et le rencontre à sa convenance.

Un accompagnement avisé et personnalisé

Ce qui caractérise le banquier privé, c’est sa capacité à proposer un accompagnement avisé et personnalisé. Ceci présuppose de bien connaître ses interlocuteurs. Lors de l’entrée en relation avec le client, le banquier privé est à l’écoute et pose un maximum de questions sur sa situation financière, familiale et patrimoniale. Quelle est son histoire ? Quelles sont ses attentes et ses contraintes ? Quelles sont ses préférences en matière d’investissement ? Quel est son niveau de connaissance des marchés financiers ? Il ne néglige aucun détail et aborde avec lui tous les aspects de sa vie. Le but de cet entretien préliminaire est de bien connaître le client et d’avoir une vue globale de son patrimoine afin de pouvoir lui prodiguer par la suite des conseils personnalisés qui lui conviennent parfaitement. Pour établir cette relation privilégiée, le client doit se sentir à l’aise et en confiance car il confie des éléments personnels qu’il souhaite voir traités avec discrétion. La confiance du client est un élément indispensable dans l’exercice du métier de banquier privé.

Parmi les qualités primordiales requises, citons encore la rigueur, la performance, la capacité d’écoute, l’empathie, l’intégrité et la franchise.

Pour mériter cette confiance, le banquier privé doit, au-delà de ses compétences strictement professionnelles, avoir des qualités humaines très poussées. Il doit aussi pouvoir se reposer sur une équipe de spécialistes composée de différentes personnalités, plurilingue et multiculturelle. Parmi les qualités primordiales requises, citons la rigueur, la performance, la capacité d’écoute, l’empathie, l’intégrité et la franchise.

Un accompagnement sur plusieurs générations

Un banquier privé qui a su mériter la confiance de ses clients va pouvoir les accompagner durablement. Parfois sur plusieurs générations. Il n’est pas rare pour certains banquiers privés de compter parmi ses clients trois générations d’une même famille dont il connaît chaque membre personnellement. Il devient alors parfois le confident familial sur lequel chacun peut compter pour tout ce qui concerne les finances et le patrimoine. Cette continuité à travers les générations n’est toutefois possible que pour les acteurs capables de faire évoluer sans cesse leur métier. Dans un monde de plus en plus interconnecté, les clients sont devenus plus informés et plus exigeants. Ils attendent à la fois un certain respect des traditions tout en exigeant de bénéficier des solutions les plus modernes en matière de technologies.

Le métier de banquier privé doit s’adapter à cette nouvelle donne : à la fois très présent sur le Net avec des outils performants et de l’information de qualité, mais aussi toujours mettre l’humain à la première place. En effet, les clients fortunés auront toujours besoin d’être conseillés et soutenus. Quel que soit son degré de sophistication, aucun robot ne pourra remplacer les solutions sur mesure et l’accompagnement que peut proposer un banquier privé.