Mes finances, mes projets, ma vie
20 octobre 2020

Qu’est-ce qu’une matière première?

Le terme «matière première» est familier à nombre d’entre nous. On y associe l’idée d’éléments de base ou d’ingrédients d’une recette. Mais que sont réellement les matières premières? Et quelles sont ces caractéristiques qui les rendent uniques aux yeux des investisseurs? Voilà des questions auxquelles il n’est pas toujours évident de répondre. Cet article propose une explication plus détaillée de ce que représentent les matières premières dans le domaine des investissements.

Les matières premières sont les matériaux de base formant les éléments constitutifs de notre économie moderne. Elles peuvent se répartir en trois grandes catégories: énergie, métaux et produits agricoles.

Les matières premières sont les matériaux de base formant les éléments constitutifs de notre économie moderne. Elles peuvent se répartir en trois grandes catégories: énergie, métaux et produits agricoles.

Sur les marchés des matières premières modernes, l’exploitant agricole ou le producteur accepte, dans le cadre d’un contrat, de vendre, à une date future définie, son produit à un prix donné. Ce contrat, appelé contrat Futures,  permet de se protéger contre les fluctuations de prix. Par exemple, si un exploitant verrouille le prix de ses fèves de cacao huit mois à l’avance, il est assuré d’obtenir le prix fixé même si une récolte exceptionnelle fait chuter les prix d’ici là. De la même façon, si une entreprise de confiserie achète un contrat Futures à huit mois sur des fèves de cacao, elle est protégée contre une augmentation des prix.

Les matières premières sont achetées et vendues sur des bourses. Le Chicago Mercantile Exchange est l’une des bourses les plus connues. Les acheteurs et les vendeurs ne sont toutefois pas les seuls à interagir sur de telles plateformes.

Il est fréquent que les spéculateurs, les traders et les investisseurs achètent des contrats Futures dans le but de les revendre en réalisant un bénéfice avant la date de livraison. Ce faisant, ils agissent comme des intermédiaires entre les producteurs de matières premières et les utilisateurs finaux et injectent de la liquidité dans le système. Par exemple, un trader peut acheter un contrat à six mois sur de l’orge. Si le cours de l’orge s’apprécie au cours de cette période, alors il pourra revendre le contrat Futures à un fabricant de produits alimentaires en se dégageant un bénéfice. Si le cours de l’orge fléchit, alors l’orge sera vendu à perte. Le trader n’achète et ne vend que des contrats sur l’orge, puisque les sacs de céréales ne lui sont d’aucune utilité!

Les marchés des matières premières sont réputés pour leur volatilité – ce qui signifie que les cours peuvent fluctuer sensiblement. Pour cette raison, les contrats Futures sur les matières premières sont considérés comme des investissements à haut risque. Cela étant, les matières premières peuvent représenter une couverture efficace contre l’inflation et les crises mondiales (l’or est ainsi souvent qualifié de valeur refuge). Les investisseurs peuvent spéculer directement sur les matières premières en achetant directement des contrats Futures. Toutefois, investir dans un fonds de matières premières pourrait constituer une option plus sûre. Les grands gestionnaires d’actifs proposent souvent des fonds dont l’objectif consiste à dégager un rendement à partir d’un portefeuille diversifié d’instruments liés à des matières premières.