Mes finances, mes projets, ma vie
27 mai 2022

Tout savoir sur le contrôle technique au Luxembourg

Quand passer le contrôle technique au Luxembourg ? Quels sont les véhicules concernés ? Quelles échéances faut-il respecter ? Comment préparer le rendez-vous ? Que faire si le CT est refusé ? myLIFE répond à vos principales questions.

Charlotte est propriétaire de sa voiture depuis 4 ans. Elle vient de recevoir un courrier l’invitant à prendre rendez-vous dans un centre de contrôle technique. C’est la première fois qu’elle doit le passer au Luxembourg et elle s’interroge sur le déroulement du rendez-vous : documents à préparer, contrôles effectués, etc. Passons en revue ses principales interrogations.

Pourquoi Charlotte est-elle invitée à passer un contrôle technique ?

Le contrôle technique (CT) est obligatoire au Luxembourg pour vérifier le fonctionnement et l’entretien du véhicule ainsi que sa conformité réglementaire sur le plan technique et environnemental. L’objectif est de s’assurer du bon état de la voiture, afin qu’elle puisse circuler en toute sécurité.

La jeune femme est invitée à prendre rendez-vous pour son premier contrôle technique et devra ensuite respecter une périodicité précise entre chaque visite.

Quelles sont les échéances à respecter ?

Si la plupart des véhicules automoteurs immatriculés au Luxembourg sont soumis au contrôle technique, les intervalles entre chaque contrôle diffèrent selon leur nature.

Les voitures, les motos et les remorques (d’une masse maximale autorisée comprise entre 750kg et 3.500kg), doivent passer leur premier contrôle technique 4 ans après leur première mise en circulation. Le second CT a lieu 2 ans plus tard et il est renouvelé ensuite chaque année. C’est ce qu’on appelle le contrôle technique périodique.

Attention : contrairement à d’autres pays européens, au Luxembourg le contrôle technique périodique est obligatoire pour les motos de plus de 50 cm3.

Il existe également des contrôles techniques annuels : ils concernent les poids lourds et les remorques de plus de 3.500kg, les remorques destinées au transport de personnes, les camionnettes et les véhicules de moins de 9 places assises de type taxis, ambulances ou véhicules de location.

Bon à savoir : un courrier de rappel pour le contrôle technique périodique est envoyé environ 8 semaines avant l’échéance aux personnes concernées. Il s’agit précisément du courrier reçu par Charlotte !

Le contrôle technique est obligatoire au Luxembourg pour immatriculer un véhicule de plus de 4 ans.

Dans quelles autres situations le contrôle technique est-il obligatoire ?

Outre les inspections périodiques, Charlotte serait obligée d’emmener sa voiture passer un nouveau contrôle technique dans les situations suivantes :

    • si son véhicule a fait l’objet de modifications de ses caractéristiques techniques (augmentation de la puissance de la voiture, installation d’un kit carrosserie, etc.) ;
    • s’il a subi une réparation ou une transformation du châssis ;
    • suite à un accident ayant entraîné des réparations importantes au niveau des roues, des suspensions, de la direction, des freins, etc. ;
    • sur convocation spéciale émanant d’un expert automobile ou de la police.

Bon à savoir : le contrôle technique est également obligatoire au Luxembourg pour immatriculer un véhicule de plus de 4 ans. Si Charlotte décidait d’acheter une voiture d’occasion, elle devrait penser à demander au vendeur un certificat de contrôle technique en cours de validité.

→ Si un véhicule provient de l’étranger et que le CT a été effectué dans un pays de l’UE ou en Suisse, il reste valable au Luxembourg, à condition de respecter les périodicités luxembourgeoises.

Les véhicules immatriculés au Luxembourg exempts de passer le contrôle technique doivent, en revanche, posséder une vignette de conformité en cours de validité.

Quels véhicules n’ont pas besoin de contrôle technique ?

Le contrôle technique luxembourgeois n’est pas nécessaire pour les petites remorques qui ne sont pas destinées au transport de personnes (masse maximale autorisée ne dépassant pas 750kg), les cyclomoteurs et les quadricycles légers, les véhicules à moteur ne dépassant pas les 25 km/h, certains tracteurs* et les véhicules historiques mis en circulation pour la première fois avant le 1er janvier 1950. Inutile pour Charlotte de réaliser un CT pour le petit scooter 50cc qu’elle utilise lorsqu’elle doit se rendre en ville !

Attention : les véhicules immatriculés au Luxembourg exempts de passer le contrôle technique doivent, en revanche, posséder une vignette de conformité en cours de validité à acquérir auprès de la SNCA (Société Nationale de Circulation Automobile) lors de leur immatriculation.

Où réaliser le contrôle technique et à quel prix ?

Suite à la réception de son courrier de rappel, Charlotte doit prendre rendez-vous au cours des 8 prochaines semaines dans un centre de contrôle technique agréé par le Ministère du Développement durable et des Infrastructures au Luxembourg. Le montant à régler dépendra de la nature de son véhicule et du lieu où sera effectué le contrôle.

À titre d’exemple, un CT réalisé dans l’un des centres de la SNCT coûte 53,60€ pour une voiture à moteur thermique ou hybride et 40 € pour une moto (tarifs de janvier 2020).

Pour effectuer son CT, notre jeune conductrice peut choisir entre les organismes suivants :

Bon à savoir : Charlotte ne doit pas traîner pour prendre son rendez-vous. Selon l’organisme choisi et les périodes, il se peut qu’il n’y ait pas de rendez-vous disponibles avant plusieurs semaines.

Quels documents sont indispensables pour passer le contrôle technique ?

Charlotte doit rassembler plusieurs documents à présenter obligatoirement :

    • l’attestation d’assurance automobile (la carte verte, devenue blanche depuis fin 2020) ;
    • le certificat d’immatriculation « Partie 1 » (carte grise) ;
    • la vignette fiscale en cours de validité ;
    • le Certificat de conformité européen du véhicule (pour les véhicules mis en circulation à partir du 1er février 2016) ;
    • le dernier certificat de contrôle technique s’il existe – Charlotte n’aura pas à le présenter puisqu’il s’agit de sa première visite.

Comment préparer le rendez-vous ?

Avant de se rendre à son rendez-vous, Charlotte peut effectuer quelques vérifications de base pour contrôler l’état de sa petite citadine et mettre toutes les chances de son côté afin de passer le contrôle technique avec succès. Elle peut réaliser les inspections elle-même ou s’adresser à un garagiste.

Attention : en cas de modifications techniques du véhicule, Charlotte doit vérifier auprès de la SNCA si les transformations font ou non l’objet d’un rapport spécifique à inscrire sur le certificat d’immatriculation.

Quels sont les éléments vérifiés lors du contrôle technique ?

De nombreux éléments vont être inspectés afin de vérifier l’état général de la voiture de Charlotte et le bon fonctionnement technique de l’ensemble des équipements : carrosserie, châssis, direction, essieux, roues, pneus, suspensions, freins, phares, équipements électriques, niveau de bruit, gaz d’échappement, etc. Un véritable check-up « santé et sécurité » de son auto !

Si le contrôle technique est refusé, le véhicule n’aura plus l’autorisation de circuler.

Contrôle technique validé, en attente ou refusé !

À la fin des vérifications, trois cas sont envisageables.

    • Si aucune anomalie n’apparaît ou seulement des défauts mineurs, Charlotte obtiendra un contrôle technique favorable et devra, dans l’idéal, faire corriger les éventuels problèmes détectés.
    • Si les vérifications mettent en lumière des défauts majeurs, elle se verra délivrer un certificat d’une durée limitée. Elle devra faire réparer sa voiture ou la remettre en conformité, puis lui faire passer un contrôle technique complémentaire (payant et sur rendez-vous) dans les 28 jours.
    • Si l’inspection dévoile des défauts critiques : le CT est refusé et le véhicule de Charlotte n’aura plus l’autorisation de circuler.

Bonne nouvelle, la voiture de Charlotte est conforme aux critères et passe le contrôle technique avec succès. Ouf ! Elle obtient donc son certificat, valable 2 ans, jusqu’aux 6 ans de son véhicule. Après, le contrôle deviendra annuel.

Pour la jeune femme, c’est une bonne occasion de faire le point sur la manière d’entretenir sa voiture et de l’optimiser afin que sa petite citadine garde la forme pendant longtemps. Pour cela, elle peut s’informer sur comment entretenir au mieux sa voiture au Luxembourg.

* Les tracteurs et machines mobiles limités à 40 km/h dont la masse à vide dépasse les 600 kg et qui ne sont pas destinés à dépasser 25 km/h lorsqu’ils tractent un ou plusieurs autres véhicules.