Mes finances, mes projets, ma vie
9 mars 2021

Acheter une voiture : ne rien laisser au hasard !

Clarifier la question du budget – définir des critères – faire appel à des professionnels

L’Autofestival est l’événement le plus important de l’année pour l’industrie automobile locale. Comme ne manque jamais de le rappeler la Fédération de la distribution automobile et de la mobilité (Fedamo), jusqu’à 40 % des ventes annuelles totales sont réalisées dans le cadre de l’Autofestival. La durée de l’édition 2021 a été allongée à 15 jours. Les concessionnaires participants peuvent ainsi répartir la foule de visiteurs attendue sur plusieurs jours supplémentaires et offrir aux clients un meilleur accès aux modèles exposés ainsi que des conseils personnalisés.

L’achat d’une voiture est avant tout une affaire entre le client et le concessionnaire, c’est-à-dire le vendeur de voitures. Toutefois, toute personne qui achète une voiture neuve ou d’occasion doit tout d’abord se poser diverses questions et bien préparer l’achat.

L’importance des limites

En premier lieu, il y a la question du budget. Il est essentiel de se fixer une limite et de s’y tenir pour ne pas regretter l’achat lorsqu’il est déjà trop tard. Il est également conseillé de définir des limites pour les remboursements dans le cas d’un financement par le crédit ou d’un crédit-bail. Par ailleurs, la souscription d’un prêt peut présenter des avantages fiscaux. Les intérêts d’un prêt personnel s’élevant au maximum à 672 euros par an (par personne vivant dans le ménage) peuvent être déduits.

Certains concessionnaires proposent également des solutions de financement. En dehors des conditions spéciales, le crédit accordé par les banques est généralement assorti de conditions plus favorables. Cela est d’autant plus vrai que le dépôt exigé du concessionnaire est généralement plus élevé. Chaque situation est unique. Il faut donc comparer et négocier avant de prendre une décision.

Une fois la question du financement résolue, il est utile de dresser une liste de critères d’achat : type de voiture, marque, modèle, type de carburant, couleur, équipements essentiels, etc. Si la liste comprend des critères objectifs et subjectifs, essayez de trouver un bon équilibre entre les deux et de vous en tenir à ces lignes directrices.

Quand on veut choisir une voiture électrique, il faut savoir exactement quels sont ses besoins et l’usage que l’on prévoit de faire de son véhicule.

Le thème de l’électromobilité

Alors que la question du « diesel ou de l’essence » était autrefois au centre des préoccupations lors de l’achat d’une voiture (voir comparaison), le point central est aujourd’hui celui de l’électromobilité. Quand on veut choisir une voiture électrique, il faut savoir exactement quels sont ses besoins et l’usage que l’on prévoit de faire de son véhicule. Pour promouvoir une mobilité électrique plus respectueuse de l’environnement, le gouvernement avait annoncé le 20 mai 2020 un ajustement des primes d’achat des voitures électriques. Celles-ci ont été augmentées pour tous les achats jusqu’à la fin du premier trimestre 2021. Les primes suivantes s’appliquent : 8.000 euros pour les voitures électriques et 2.500 euros pour les voitures hybrides rechargeables.

De manière générale, il est conseillé d’acheter chez un concessionnaire professionnel, surtout si vous ne vous y connaissez pas bien. Leurs voitures d’occasion sont certes un peu plus chères, mais vous avez la certitude d’acheter un véhicule contrôlé et assorti de garanties. Sans parler de l’important pouvoir de négociation dont vous disposez lorsque vous revendez votre véhicule actuel au concessionnaire lors d’un nouvel achat.

Un ressenti positif vaut souvent bien plus que de grandes promesses. Qu’il soit neuf ou d’occasion, vous devez toujours tester le véhicule que vous souhaitez acheter. C’est le meilleur moyen de vérifier qu’il répond à vos attentes.

Diesel ou essence ?

Le tableau simplifié suivant montre les avantages de chaque type de carburant.

Prix d'achatPour un même modèle, les moteurs à essence sont généralement moins chers.
Prix des carburantsLe diesel est beaucoup moins cher à la station-service. La différence est toujours perceptible.
EntretienLes véhicules à essence sont généralement moins chers à entretenir, mais l'usure est plus lente sur les moteurs diesel.
ConsommationLes moteurs diesel consomment en moyenne 15 % de moins que les moteurs à essence, à condition que le véhicule soit beaucoup utilisé et sur de longues distances (au moins 20.000 km/an).
ReventeLes véhicules au diesel atteignent un prix moyen plus élevé lorsqu'ils sont revendus.
AssuranceLes véhicules au diesel sont plus chers à assurer en raison de leur prix de revente et du coût plus élevé des pièces de rechange en cas de sinistre.
Protection de l'environnementLes moteurs à essence émettent plus de CO2, les moteurs diesel plus de particules. Ils polluent donc chacun l'environnement différemment.

2019 : année record

2019 a été une année record pour l’industrie automobile nationale, avec plus de 55.000 nouvelles voitures enregistrées sur l’année, un chiffre inédit.

1,8 % des ventes de 2019 concernaient des voitures électriques, soit le double de l’année précédente. Près de 6 % de l’ensemble des voitures vendues au Luxembourg étaient des voitures hybrides avec moteur à combustion et moteur électrique.

Le passage des voitures diesel aux voitures à essence est également frappant : les ventes de voitures à essence ont augmenté de 7,9 % en 2019, tandis que le nombre de voitures diesel achetées a diminué dans des proportions similaires (7 %). Elles ne représentent plus que 41,9 % des voitures vendues, contre 50,6 % pour les modèles à essence.