Mes finances, mes projets, ma vie
23 octobre 2021

Bien gérer votre budget

Pour établir un budget privé en toute sérénité, il convient de suivre certaines pratiques qui ont fait leurs preuves. Outre les règles classiques, il existe différents principes qui vous permettent de contrôler parfaitement votre budget annuel.

Une plus grande liberté financière n’implique pas forcément d’avoir plus d’argent. Il s’agit avant tout d’analyser plus précisément vos habitudes de consommation et de mieux gérer vos dépenses. Le fait de planifier vos dépenses régulières et de payer rapidement vos factures aura par exemple un effet positif sur votre budget. Une personne qui règle ses factures à la fin du mois se sent plus riche, à tort, qu’une personne qui le fait directement au début du mois.

Un compte dédié aux dépenses spéciales

Pour obtenir une bonne vue d’ensemble, il vaut mieux définir un budget annuel plutôt que d’innombrables petites catégories de dépenses mensuelles. Vous pouvez par exemple ouvrir un compte dédié aux loisirs (restaurant, vacances, etc.), aux événements extraordinaires (remboursements d’impôts, dépenses imprévues) et autres dépenses importantes anticipées.

Il peut en outre s’avérer utile de créer un ordre permanent entre votre compte courant et le compte destiné aux dépenses plus importantes. Au fil du temps, ce dernier pourra entre autres servir à financer des rénovations coûteuses ou à payer des factures imprévues. Si vous envisagez également de transférer des remboursements d’impôts ou d’autres avoirs sur ce compte, vous pourrez à n’en pas douter l’utiliser pour financer des vacances d’exception en famille, voire en vue de l’achat d’une maison.

La tenue d’un registre écrit de vos dépenses n’a rien d’une pratique démodée. Au contraire : il s’agit d’une option intéressante pour gérer vos finances personnelles.

Le carnet de ménage n’a pas dit son dernier mot

La tenue d’un registre écrit de vos dépenses n’a rien d’une pratique démodée. Au contraire : il s’agit d’une option intéressante pour gérer vos finances personnelles. Les adeptes du numérique pourront à cet égard se tourner vers des applications et outils dédiés, qui permettent généralement de classer les dépenses par catégorie et vous alertent en cas de dépassement des limites définies.

Dans le cadre de la gestion des finances d’un ménage, les souhaits et les priorités des différents membres de la famille ont un impact sur le patrimoine global de la famille. Par conséquent, communication et transparence revêtent une importance cruciale. Il serait en effet dommage de réaliser trop tard, par manque de communication, que vous ne pouvez plus vous permettre les vacances en famille prévues depuis des mois. Dans notre société, les soucis d’argent sont trop souvent un sujet tabou, même au sein des couples. Il convient donc de garder à l’esprit que les dépassements de budget sont prévisibles et, surtout, évitables grâce à une communication régulière. Vous écartez ainsi le risque de glisser dans une spirale d’endettement, une situation à laquelle sont confrontés de plus en plus de ménages des pays industrialisés.

Dans son rapport annuel « Comment va la vie ? 2020 », l’Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE) a examiné dans quels États membres les ménages sont les plus endettés. Résultat : dans près des deux tiers des pays de l’OCDE, la dette dépasse le revenu disponible. En 2018, l’endettement représentait ainsi en moyenne 126 % du revenu net disponible, pour une fourchette allant de 43 % à 281 %.

Des chiffres précis

Différentes études ont montré que les couples ayant opté pour un compte commun sont plus susceptibles d’utiliser l’argent commun pour les dépenses familiales importantes. Les partenaires ont chacun tendance à consommer moins de produits de luxe, dès lors que ceux-ci pourraient entamer le patrimoine global du ménage.

Un budget n’est utile que si les revenus, les dépenses et les biens des personnes composant le ménage sont énumérés de manière détaillée et objective.

Un budget n’est utile que si les revenus, les dépenses et les biens des personnes composant le ménage sont énumérés de manière détaillée et objective. Il doit refléter la réalité aussi fidèlement que possible et doit donc être vérifié régulièrement afin de s’assurer que c’est toujours le cas. Un conseiller financier peut bien entendu être consulté pour planifier, vérifier et ajuster le budget, mais personne ne connaît mieux les besoins de la famille, c’est-à-dire du ménage, que vous-même.

Comment gérer votre budget ?

Sept étapes pour réussir

1. Identifier les sources de revenus
Si vous vivez au-dessus de vos moyens, vous tomberez sans doute un jour dans le piège de l’endettement. Avant de penser aux dépenses, il faut d’abord identifier toutes les sources de revenus (salaires, revenus locatifs, dividendes, pensions, prestations de sécurité sociale, allocations de chômage, etc.)

2. Faire l’inventaire des dépenses mensuelles
Toutes les dépenses doivent être comptabilisées, même les plus modestes (distributeur de café au travail, etc.).

3. Trier par catégories
Il convient de classer les dépenses comme suit : logement, alimentation, transport, assurance, famille, santé, impôts, loisirs, cadeaux, etc. Pour faciliter la vie de leurs clients, plusieurs banques luxembourgeoises proposent des solutions de catégorisation des dépenses sur leurs portails en ligne.

4. Déterminer les coûts variables
Vous devez répartir précisément vos dépenses entre coûts fixes (loyer et charges, remboursement d’un prêt immobilier, téléphone/Internet, assurance des biens mobiliers et immobiliers, etc.) et coûts variables (achats, loisirs, carburant, frais médicaux, vacances, etc.).

5. Définir des objectifs
Une fois que vous avez une vue d’ensemble de vos finances et que vous êtes en mesure d’analyser et d’ajuster vos habitudes de consommation, vous pouvez définir des objectifs afin d’identifier et d’éviter les achats inutiles.

6. Établir votre budget annuel
Savoir ce que vous dépensez chaque mois vous permet de planifier à plus long terme. Le poste des dépenses non planifiées est à cet égard très important.

7. Respecter le budget
C’est sans doute l’étape la plus difficile. Pour éviter que la planification ne devienne incontrôlable, vous devez garder un œil sur vos finances.