Mes finances, mes projets, ma vie
19 novembre 2018

Comment trouver rapidement un bien à louer?

Agathe et Claude sont deux trentenaires venus de Besançon à Luxembourg-ville pour raisons professionnelles. Ne connaissant personne sur place, ils vivent provisoirement à l’hôtel, l’employeur d’Agathe ayant accepté de prendre en charge ces frais d’hébergement… pour deux mois. Il va falloir rapidement trouver un logement à louer! Voici comment notre couple a relevé ce défi avec succès. Il y a sans doute à apprendre de leur expérience pour tous les nouveaux venus dans la capitale du Grand-Duché.

Anticiper

Plus facile à dire qu’à faire dans cette capitale où les loyers sont élevés et où, l’offre étant supérieure à la demande, les biens disponibles partent très vite. Il faut être réactif, et surtout anticiper au maximum. Comme Claude a pu quitter son emploi le premier, il a entamé des recherches sur le net avant leur départ, notamment sur le site du LISER, sur www.justarrived.lu ou Nexvia. Les différents quartiers, leurs tarifs, les avantages, les inconvénients… Quand on ne connaît pas une ville, et même un pays, c’est une démarche judicieuse que de se renseigner en amont. Et pour cause, lorsque l’on cherche à se loger, il y a de nombreux paramètres autres que la qualité du logement à prendre en compte.

Faire des choix

Deux possibilités se présentent à notre jeune couple. La première: multiplier les chances de trouver un logement en ne se restreignant à aucune zone précise de la ville ou des communes aux alentours, quitte à être loin des commodités, et surtout du lieu de son travail. L’autre choix: se concentrer sur le quartier de Bonnevoie, relativement central, proche de la gare, et où travaille à présent Agathe. C’est certes bien commode, mais cela réduit le champ des possibles en termes de logements disponibles. C’est finalement cette dernière option qui est malgré tout retenue par notre couple.

(…) tout prétendant à un logement doit présenter au propriétaire des lieux un dossier comprenant au moins trois documents principaux.

Préparer son dossier

Quel que soit le canal utilisé pour trouver un bien à louer – agences immobilières, sites internet ou bouche à oreille –, tout prétendant à un logement doit présenter au propriétaire des lieux un dossier comprenant au moins trois documents principaux:

  • une copie d’une pièce d’identité en cours de validité;
  • le certificat de résidence du dernier domicile;
  • la copie du contrat de travail et dernières fiches de salaire.

Agathe et Claude ont consciencieusement préparé ce dossier et fait d’avance plusieurs duplicata pour éviter de devoir refaire certaines démarches encore et encore. En cas de coup de cœur pour un logement, ils se montrent ainsi prêts aux yeux du propriétaire et augmentent toutes leurs chances d’être choisis. Bien sûr, être le premier ne suffit pas, il faut montrer sa solidité financière aussi (le loyer ne devrait pas excéder 30% des revenus du ménage), mais dans une ville où les biens se font rares, mettre un dossier complet à disposition du bailleur est un avantage certain.

À ce sujet, et pour bien d’autres encore, Agathe et Claude ont visité Guichet.lu, le site du gouvernement proposant une mine d’informations sur ce sujet et bien d’autres.

Multiplier les outils

Entrons dans le vif du sujet: la recherche de logement en elle-même. Une fois les paramètres géographiques, logistiques et financiers établis, Agathe et Claude se sont rendus en agence immobilière et sur les sites d’annonces parfois tenus par ces mêmes agences.

Les enseignes sont nombreuses au Luxembourg, et elles facturent en principe leurs prestations à hauteur d’un mois de loyer, hors charges, auquel s’ajoute la TVA en vigueur. Ces frais d’agence comprennent la recherche du logement, la rédaction du bail et le suivi administratif.

Une simple recherche sur leur moteur de recherche favori a permis à nos amoureux de trouver des liens vers toutes les agences immobilières de Luxembourg-ville.

L’objet de leur recherche étant bien défini, les agents immobiliers ont pu s’activer efficacement et leur faire des propositions adéquates. Le temps pressait pour notre jeune couple, et il ne fallait pas perdre de temps à visiter des biens immobiliers inadaptés à leur budget et à leurs besoins.

Au Luxembourg, peu de propriétaires gèrent directement avec les demandeurs. Ils préfèrent s’adresser aux agences immobilières de la Place.

Si les sites de particuliers proposant directement leur logement à louer ont un grand succès dans les pays frontaliers du Luxembourg, peu de propriétaires gèrent directement avec les demandeurs. Ils préfèrent s’adresser aux agences immobilières de la Place. Agathe et Claude ont malgré tout lancé des recherches de ce type sur Locanto ou Bonplan.lu.

Si Agathe et Claude se sont débrouillés seuls au final, ils auraient aussi pu avoir recours aux services d’une agence de relocation. Ces sociétés spécialisées s’occupent de votre installation au pays, de vous trouver un logement, donc, de régler certaines démarches administratives, de trouver une école à vos enfants, etc. Mais voilà, ce service a bien sûr un prix, que les finances de notre jeune couple ne pouvaient assumer.

Même s’ils ne sont plus étudiants, Agathe et Claude ont à un moment pensé à faire de la colocation. Dans certaines grandes métropoles, comme Londres, où le prix des logements est stratosphérique, certains couples partagent un appartement avec d’autres couples. Un site comme Appartager.lu vous permet de lancer une recherche pour ce type de location. Mais pour Agathe, pas question de partager son frigidaire avec d’autres personnes. Ce genre de chose ne se discute pas!

Enfin, jouer la carte des réseaux sociaux n’est pas négligeable lorsque l’on recherche un appartement en colocation. Agathe et Claude ont simplement recherché les groupes dédiés à la colocation au Luxembourg. On y trouve des communautés qui partagent des bons plans logements, entre autres, et pour celui qui sait être réactif, il y a de belles opportunités à saisir.

Tout est bien qui finit bien. Après quelques déconvenues, Agathe et Claude ont finalement trouvé un charmant deux-pièces à Bonnevoie, par l’intermédiaire d’un collègue de Claude, qui leur a loué son appartement. En évitant de payer des frais d’agence, nos deux tourtereaux ont pu réserver une partie de leur capital pour la location d’un garage… Ah, on ne vous a pas dit? Pas facile de se garer à Luxembourg! Mais ça, c’est une autre histoire…