Mes finances, mes projets, ma vie
17 novembre 2019

Je deviens millionnaire, je fais quoi ?

Tout le monde s’est déjà posé cette question. Nous avons tous rêvé de disposer d’une belle fortune et de ce qu’elle nous permettrait de faire. En réalité, si une telle chose arrive, mieux vaut garder la tête froide. Impôts, placements, succession et dépenses, il y a quelques considérations à prendre en compte afin que le rêve continue… de préférence avec l’aide de professionnels. myLIFE vous en parle.

Revenons à la source

« Millionnaire », c’est un peu abstrait. Il faut donc tout d’abord faire le point sur la somme en question. En effet, entre 2 millions et 50 millions d’euros, il y a une différence, surtout dans un pays comme le Luxembourg, où l’achat d’une maison dans la Capitale vous coûte déjà en moyenne plus d’un million d’euros. Autrement dit, si vous avez hérité de 2 millions d’euros au Grand-Duché, il faudra quand même rester prudent pour la suite. Cette somme vous permettra de vous constituer un patrimoine, d’investir et de vous offrir quelques jolis extras, mais elle ne vous mettra probablement pas totalement à l’abri du besoin, vous et votre famille, sur trois générations.

C’est une tout autre histoire si votre entreprise vous rapporte des millions chaque année, ou si vous venez de gagner une soixantaine de millions à la loterie européenne. Soyons fous, c’est ce que nous allons imaginer pour la suite de cet article, non sans rappeler que peu importe le montant de votre fortune, il est toujours utile de se poser les bonnes questions.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que si vous devenez millionnaire, vous ne devriez pas vous sentir seul au Grand-Duché. Selon une étude du cabinet britannique Knight Frank réalisée en 2016, le pays compte 34.100 millionnaires c’est-à-dire possédant un patrimoine d’actifs nets supérieur à un million de dollars. Le cercle des multimillionnaires (possédant plus de 10 millions de dollars) s’élève encore à 2.420 membres. Des chiffres étonnants, surtout si on les replace à l’échelle démographique du pays.

Devenir multimillionnaire du jour au lendemain n’est pas une chose simple à gérer d’un point de vue psychologique.

Attention au choc psychologique

Si les sociétés organisatrices des grandes loteries mettent à disposition des gagnants les services d’un psychologue, ce n’est pas un hasard. Devenir multimillionnaire du jour au lendemain n’est pas une chose simple à gérer d’un point de vue psychologique. En effet, lorsque l’on peut acquérir tout ce que l’on désire sans le moindre effort, la vie peut sembler bien triste et manquer d’enjeux qui vous poussent à vous lever chaque matin. L’argent à lui seul ne suffit manifestement pas à donner du sens à la vie et les médias se font volontiers l’écho de ces supers gagnants qui ont fini par dilapider toute leur fortune à la poursuite de chimères sans consistance. Une fortune sans projet de vie constitue un mélange dangereux.

Si cette fortune est au contraire le fruit d’un travail, ou si elle devient le moyen d’entreprendre un nouveau projet de vie, les choses sont un peu différentes.

Le travail

Une fois le gros lot confirmé, une des premières pensées qui vient à l’esprit, c’est : « Je vais enfin pouvoir arrêter de travailler. » Avec une fortune comme la vôtre, travailler devient en effet une option, et non plus une nécessité. Mais avant de claquer la porte sans réfléchir, demandez-vous réellement ce qui est important pour vous.

Si poursuivre une activité professionnelle ne se justifie plus forcément sur le plan financier, cela concerne toute sa pertinence d’un point de vue psychologique, voire moral. Sans oublier que le travail évite non seulement l’ennui, mais aussi l’isolement social. En effet, même si vous êtes généreux, vous ne pourrez pas toujours emmener vos amis ou votre famille autour du monde. Tous ne pourront suivre votre nouveau train de vie. Et d’ailleurs il y a fort à parier qu’une vie oisive ne vous convienne pas du tout.

En revanche, cette bonne fortune constitue une occasion parfaite pour être actif dans ce qui vous plaît vraiment ? Vous êtes un des rares à pouvoir travailler pour le plaisir, alors profitez-en ! Travaillez à mi-temps, reprenez une formation professionnelle, ou bien mettez votre énergie au service des autres en collaborant avec une organisation caritative, par exemple. Prenez du temps pour réfléchir. Vous aviez une idée d’entreprise ? C’est peut-être le moment de vous lancer.

Au Luxembourg, l’impôt sur la fortune a été supprimé pour les personnes physiques en 2006.

Les impôts

Désolé de jouer les trouble-fête, mais il faut y penser. Si vous êtes Luxembourgeois ou résident au Luxembourg, sachez que l’impôt sur la fortune a été supprimé pour les personnes physiques en 2006. Certaines sociétés sont également exonérées de cet impôt.

L’impôt sur la fortune concerne uniquement ce que l’on nomme les sociétés opaques, une appellation qui regroupe entre autres les SA et Sarl. À vous de voir, donc, d’où provient votre fortune. Sachez enfin que la taxation relative aux biens immobiliers se fait à part, et attention également si certains revenus proviennent de pays étrangers.

En matière d’impôt, ne laissez rien au hasard et pensez à vous faire accompagner par des professionnels. Retrouvez toutes les informations à ce sujet sur Guichet.lu.

Établir un budget à court terme…

Oui, oui, vous avez bien lu. Vos millions ne vous épargnent pas de réfléchir à la dépense. Fixer un cadre, des repères, vous évitera de dilapider votre fortune et de vous retrouver ruiné par manque de prévoyance. Établir un budget mensuel vous permettra surtout de garder une visibilité sur votre argent et de fixer des limites, même si celles-ci vous sembleront « fictives ».

Appuyez-vous sur l’expertise de votre conseiller bancaire afin d’établir un plan de route pour le quotidien, mais aussi sur le long terme, comme nous allons le voir dès à présent.

… et à long terme

Vous pouvez très bien refuser de faire travailler votre argent de manière intensive, et laisser votre fortune sur des comptes en banque traditionnels. Après tout, vu le montant de votre avoir financier, même un faible taux d’intérêt fera fructifier votre argent de façon relativement considérable.

Reposez-vous sur votre banquier pour vous aider à estimer et planifier l’évolution de votre patrimoine.

Au contraire, votre banquier peut vous aider à placer votre argent de façon à optimiser son rendement. En tant qu’expert, il dispose de nombreuses solutions à vous proposer, selon vos envies. Reposez-vous sur lui pour vous aider à estimer et planifier l’évolution de votre patrimoine.

Investir !

Immobilier, assurances-vie, bourse ou fonds d’investissement… les solutions financières ne manquent pas si vous souhaitez placer votre argent. Investir dans la bourse ou la brique, c’est à vous de voir car chaque alternative à ses avantages et inconvénients. En matière d’investissements boursiers, sachez que vous pouvez toujours déléguer ces tâches à un expert par le biais d’une gestion discrétionnaire.

N’oubliez pas non plus qu’il est possible de joindre l’utile à l’agréable en investissant dans des biens mobiliers dont le rendement peut être intéressant dans le temps. L’art vient immédiatement à l’esprit, mais c’est également le cas du vin, ou bien de certains produits de luxe, comme les montres.

Anticiper sa succession

Tout le monde devrait un jour se pencher sérieusement sur la question de sa succession, aussi difficile soit-elle, et ce, quelle que soit l’étendue de son patrimoine. C’est la meilleure façon d’éviter les potentiels futurs conflits familiaux et de protéger et faire prospérer vos biens.

C’est d’autant plus vrai pour vous qui êtes maintenant millionnaire. Il serait dommage de ne pas en faire profiter vos descendants, ou que cette succession fasse l’objet de discordes entre vos héritiers. Immobilier, actifs financiers ou biens mobiliers, votre fortune vous permettra sans doute d’acquérir un patrimoine plus que conséquent, dont il faudra prévoir le devenir.

Prenez contact avec un conseiller patrimonial, un notaire ou votre conseiller bancaire. Ces professionnels pourront vous aider à faire le point de façon neutre et vous guider à travers les procédures à mettre en place.

Si être millionnaire vous place dans une situation plus que confortable à certains égards, cela ne vous empêche pas de rester vigilant et de vous poser quelques questions fondamentales par rapport à votre patrimoine. C’est peut-être même la meilleure attitude à avoir lorsque l’on dispose d’une telle fortune, du moins si l’on souhaite la voir prospérer. Enfin, millionnaire ou pas, n’oubliez pas le célèbre dicton : même s’il y contribue probablement « l’argent ne fait pas le bonheur. »