Mes finances, mes projets, ma vie
19 janvier 2020

Soldes et promotions : mon plan d’attaque en 5 étapes !

Pour éviter autant que possible de céder aux sirènes du marketing, il est important de toujours préparer un plan d’attaque avant de vous lancer à l’assaut des soldes et promotions. Vous avez le pouvoir de ne pas vous laisser influencer et de reprendre le contrôle de votre comportement d’achat afin de dénicher les véritables bonnes affaires. L’équipe myLIFE est là pour vous y aider !

Dans un contenu intitulé « Soldes et promotions : comment ne pas se faire avoir ? » , nous avons mis en évidence comment les soldes influencent les consommateurs non seulement d’un point de vue économique, mais aussi sur le plan émotionnel. L’économie comportementale a ainsi démontré que nous sommes loin d’être des agents économiques rationnels. La sensibilité humaine a un impact majeur sur notre comportement et nous avons tendance à réagir très fortement aux signaux envoyés par les prix, surtout quand ces derniers sont estampillés « promotions ». Ainsi, diverses études ont prouvé que la valeur monétaire d’un achat ne représente qu’une petite partie de la satisfaction que vous pouvez retirer de vos achats.

Au-delà de la simple valeur monétaire associée à un rabais, d’autres dimensions affectent le consommateur en période de soldes. Les offres spéciales ont ainsi particulièrement tendance à augmenter la part émotionnelle que vous retirez de vos dépenses, c’est le côté « plaisir » de l’achat. L’acheteur qui a l’impression d’avoir trouvé une bonne affaire, se sent valorisé dans son ego et se perçoit comme un consommateur malin et efficace. Cette sensation lui procure un certain plaisir et l’incite à acheter. L’expérience d’achat et la recherche même de l’objet convoité peut aussi jouer une part très importante dans ce qui va déclencher l’acte d’achat.

Ainsi, d’une manière générale, les promotions ont la capacité de faire ressentir au consommateur des « feel good emotions ». C’est particulièrement vrai pour ceux qui attachent de l’importance à la notion de shopping plaisir. Ils se sentent valorisés et se sentent bien. À tel point que ces« feel good emotions » importent davantage que la baisse réelle des prix. Face à cela, il vous appartient de mettre en place un plan d’attaque en 5 étapes pour maximiser vos chances de profiter de ces périodes propices aux bonnes affaires tout en gardant le contrôle.

(…) les moyens de paiement dématérialisés ont tendance à favoriser les achats compulsifs.

Étape 1 : définissez-vous un budget soldes

Plutôt que de laisser la fièvre du shopping provoquer une surchauffe de la carte de crédit, il est important de se définir un budget cadeaux ou soldes précis à ne pas dépasser. Ensuite, il sera important de faire régulièrement vos comptes. Vous pouvez utiliser une application mobile de gestion de budget pour vous fixer des limites à ne pas dépasser et profiter de fonctionnalités d’alerte pour vous informer en cas de dépenses compulsives.

Si vous êtes parti en virée shopping de Noël, pourquoi ne pas retirer en cash le budget que vous vous êtes fixé et laisser la carte bancaire à la maison. En effet, les moyens de paiement dématérialisés ont tendance à favoriser les achats compulsifs.

Étape 2 : dressez votre liste d’envies

Dressez une liste précise des choses dont vous avez besoin, des cadeaux que vous pensez offrir. L’idée n’est pas du tout de vous interdire de saisir une bonne opportunité ou de vous fermer la porte à des idées qui vous viendraient au cours de vos pérégrinations. En revanche, il est important de garder une ligne de conduite et de ne pas perdre pied en dépensant tout votre budget pour des achats qui n’étaient pas prévus, voire dépenser au-delà de vos moyens. Cette dernière situation peut vous conduire au surendettement si elle se répète régulièrement.

S’il y a trop de choix, ou que vous ne trouvez pas votre bonheur sur le site que vous visitez depuis plusieurs heures, ne cherchez pas à vouloir rentabiliser à tout prix le temps investi en effectuant au final un achat non optimal. C’est là la limite des soldes et des sites aux nombreuses pages de promotions en tout genre. Votre cerveau ne peut traiter qu’un nombre limité d’options. En présence de trop de choix, il sature et ne parvient pas à prendre une décision. Lorsque vous ne parvenez pas à choisir, faites confiance à votre instinct et n’acheter rien sur le moment. Au contraire, changez d’environnement physique ou virtuel, et laissez passer un peu de temps pour voir si vous y voyez plus clair. Rappelez-vous que tant que vous ne dépensez rien, vous n’avez rien perdu.

Un panneau soldes ou promotions ne signifie pas forcément que le prix de l’objet spécifiquement convoité a changé.

Étape 3 : comparez !

N’hésitez pas à comparer l’objet soldé qui vous intéresse en visitant plusieurs sites ou magasins. Méfiez-vous des ancrages prix surtout lorsque les prix finissent par 9 du type 59,99 €. Un panneau soldes ou promotions ne signifie pas forcément que le prix de l’objet spécifiquement convoité a changé. Avant même de faire votre shopping, définissez vos propres références prix internes (exemple : n’acheter que si la promotion atteint -50 %) pour ne pas vous laisser influencer par les néons qui brillent et les produits bien mis en évidence mais non-soldés. Enfin, renseignez-vous sur l’obsolescence des produits que vous convoitez pour savoir s’il ne vaut pas mieux attendre quelques semaines qu’un modèle plus récent ne sorte. Les grosses remises sur des produits technologiques doivent particulièrement éveiller votre vigilance.

Étape 4 : prenez votre temps

Si vous ne devez retenir qu’un conseil c’est bien celui de prendre votre temps. Car prendre le temps est une des meilleures parades contre les techniques marketing de vos marques préférées. Ainsi, si vous recherchez des cadeaux, essayez de définir bien à l’avance ce que vous souhaitez offrir de sorte à ne pas être dans l’urgence et vous laisser happer par les messages promotionnels alléchants.

Rappelez-vous aussi que, contrairement à ce que les marques, sites et magasins annoncent, des actions telles que le Black Friday et le Cyber Monday durent souvent bien plus qu’une journée. Les promotions jouent la plupart du temps les prolongations et les offres limitées ne le sont pas tant que cela.

Soyez patient, cette attitude vous permettra de faire le tri entre une préférence personnelle pour un objet et une envie compulsive dictée sur le moment par une mise en condition marketing ou une saturation en messages promotionnels.

Étape 5 : pensez expérience plutôt que consommation

Vous voulez vous faire plaisir avec les promotions mais ne savez pas quoi acheter ? Et si, au lieu d’une consommation passive d’objets divers, vous gardiez votre argent pour vous offrir une expérience ou pour acquérir un objet apte à vous procurer une expérience plaisante et divertissante.

Les études d’économie comportementale ont démontré que les achats dits d’expérience constituent un « meilleur » investissement financier que les achats purement matériels.

Les études d’économie comportementale ont démontré que les achats dits d’expérience (événements, voyages, concerts, exposition, activité d’extérieur, cours de cuisine, spa…) constituent un « meilleur » investissement financier que les achats purement matériels. Ils ont en effet la capacité à procurer plus de bonheur et de satisfaction, à renforcer le lien social et à accroître la bonne santé physique et mentale. Avouez que ce sont des éléments majeurs pour le bien-être.

Face aux tentations en périodes de fêtes ou de soldes, demandez-vous ainsi toujours si l’objet que vous convoitez va vous permettre de vivre une véritable expérience ou s’il sera simplement un objet parmi tant d’autres au milieu de ceux que vous possédez déjà. Dit autrement, il est préférable de ne pas succomber à un achat si votre seul plaisir est dans le fait de l’avoir réalisé, si la seule charge émotionnelle est dans l’acte d’achat et pas dans le plaisir retiré de son usage.

Si vous êtes en mal d’idées cadeaux, pensez donc à acheter une expérience pour vos proches (exemple: un saut en parachute, un bon pour une journée spa…). Aujourd’hui, les promotions touchent aussi bien souvent ce type d’achats. Attention toutefois à bien choisir. L’achat d’expérience ne vous procurera satisfaction que s’il correspond à vos goûts ou à ceux de vos proches. N’investissez donc pas non plus dans ce type d’achat simplement parce qu’il est en promotion (inutile d’acheter un bon pour un saut en parachute si vous êtes sujet au vertige !).

Voilà, vous êtes à présent un chasseur de promotions avisé. Pour aller plus loin, découvrez ces biais cognitifs qui nous jouent des tours face aux techniques marketing de vos marques préférées. Toute l’équipe myLIFE vous souhaite un très bon shopping !