Mes finances, mes projets, ma vie
25 mai 2020

Pour que la maison de vos rêves ne vire pas au cauchemar

La construction d’une maison aurait presque un côté romantique : qu’elle est belle l’idée d’habiter sous un toit que vous avez vous-même contribué à concevoir et à créer, façonné à votre image et à l’endroit de votre choix. Mais prenez garde : une telle aventure peut s’avérer des plus coûteuses et, parfois, tourner au désastre si elle n’a pas été correctement planifiée. Voici les éléments à considérer.

Bien choisir l’emplacement

D’une certaine manière, l’achat d’un terrain à bâtir ressemble à bien des égards à l’achat d’une maison existante : il s’agit de trouver un endroit qui vous plaît et qui correspond à vos exigences en termes de proximité par rapport, entre autres, à votre lieu de travail, aux écoles ou encore aux commerces. La différence, c’est que vous n’aurez pas à faire abstraction des choix de décoration douteux des occupants précédents pour entrevoir le potentiel d’une habitation.

Vous devrez cependant tenir compte d’autres facteurs. Pour commencer, le terrain est-il constructible ? Il convient de vous assurer qu’un permis attestant de sa constructibilité a déjà été accordé ou d’en faire une condition préalable à l’achat, mais aussi de vérifier les règles régissant les dimensions autorisées d’une construction sur un terrain donné. Ensuite vient la question de l’aménagement. Le terrain est-il raccordé à l’eau et à l’électricité ? Dans le cas contraire, gare aux coûts impliqués par de telles opérations ! Un notaire, l’administration communale et le cadastre pourront vous aider à y voir plus clair.

Il est possible de trouver des terrains à vendre par l’intermédiaire d’agents immobiliers conventionnels ou de spécialistes. Renseignez-vous sur les agents les plus en vue dans la région sur laquelle votre choix s’est porté, ainsi que sur les prix qui s’y pratiquent généralement. Quelle est la probabilité que vous récupériez le montant investi ? Gardez cette question à l’esprit pour mieux contrôler vos coûts.

Une construction personnalisée ou clé sur porte ?

Si vous souhaitez créer quelque chose d’unique et d’entièrement personnalisé, vous pouvez choisir vous-même les différents intervenants (architectes, ingénieurs et entrepreneurs), qui discuteront avec vous de toutes les étapes du projet. L’autre option consiste à faire appel à une seule entreprise proposant des services de construction clé sur porte. Celle-ci désignera les architectes et les entrepreneurs et prendra en charge l’ensemble des démarches pour votre compte. Le prix sera fixé à la signature du contrat et ne devrait pas changer. Bien que cette solution soit moins souple, elle facilite grandement la gestion du projet dès lors que vous vous adressez à un seul interlocuteur, sur la base d’un contrat unique.

Fiez-vous aux recommandations des anciens clients, en discutant si possible en personne avec eux.

Si vous choisissez la première option, vous pourrez vous procurer la liste des architectes auprès de l’Ordre des architectes et des ingénieurs-conseils du Luxembourg . Cela dit, il est essentiel de faire appel à un architecte qui a déjà travaillé sur le type de projet que vous envisagez. Pour ce faire, renseignez-vous sur ses précédentes réalisations afin de mieux comprendre ses goûts et son style. Fiez-vous aux recommandations des anciens clients, en discutant si possible en personne avec eux.

Les architectes sont là pour vous aider à réaliser la maison de vos rêves, en établissant ce qu’il est ou non possible de faire et en vous donnant des idées pour aménager au mieux votre intérieur. Vous saurez normalement dès les premières rencontres si l’architecte sélectionné convient à votre projet. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à vous en séparer rapidement au profit d’un autre. Plus vous attendez, plus ce sera difficile.

Trouver le bon entrepreneur

En règle générale, l’architecte peut se charger de lancer un appel d’offres auprès de plusieurs entrepreneurs recommandés, mais vous pouvez également en chercher un par vous-même. Il existe des outils en ligne qui vous aideront dans cette démarche. Mieux encore, n’hésitez pas à solliciter des recommandations auprès de votre famille ou de vos amis.

Certains projets tournent mal, et il est donc impératif d’être bien préparé.

Avant de rencontrer un entrepreneur, veillez à disposer d’un dossier aussi détaillé que possible (plans, support visuel, etc.) afin de réduire le risque de malentendu ou d’erreur. Certains projets tournent mal, et il est donc impératif d’être bien préparé.

Il est recommandé de demander un devis à au moins trois entrepreneurs, avec si possible une ventilation des coûts en fonction des différents postes. Attention : la proposition la moins chère n’est pas forcément la meilleure. Demandez-vous s’ils ne rognent pas sur certains postes. Prennent-ils par exemple en charge l’enlèvement des déchets de chantier ? Utilisent-ils des matériaux de moins bonne qualité ? Là encore, l’expérience des anciens clients vous apportera un éclairage précieux.

Est-il utile de faire appel à un maître d’œuvre ?

Les maîtres d’œuvre peuvent vous être d’une aide précieuse ou au contraire vous faire perdre votre temps et votre argent. Un maître d’œuvre incompétent peut constituer un véritable obstacle à l’avancée de votre projet, en relayant mal les informations entre vous et l’entrepreneur et en créant ainsi un sentiment de malaise. Le maître d’œuvre est là pour vous écouter, pour communiquer efficacement vos décisions, pour vous faire part de détails auxquels vous n’auriez pas forcément pensé et pour veiller à ce que les erreurs soient corrigées rapidement.

La décision de faire appel à un tel intermédiaire dépendra du temps que vous êtes en mesure de consacrer au projet, de sa complexité et de votre présence ou non dans le pays où vous faites construire. Il est impératif d’établir une relation de confiance dès lors que la construction d’une maison suscite inévitablement des tensions.

Il est impératif d’établir une relation de confiance dès lors que la construction d’une maison suscite inévitablement des tensions.

Pour beaucoup, les intérieurs constituent l’aspect le plus important du projet. Mieux vaut se faire une idée bien précise de la disposition des lieux afin de prévoir le positionnement des prises électriques, des radiateurs et des luminaires en conséquence. Cela vous permet en outre d’identifier les espaces qui posent problème et de procéder aux ajustements nécessaires avec votre architecte et votre entrepreneur. Si vous comptez recourir aux services d’un architecte d’intérieur, faites-le au plus tôt afin de façonner un espace de vie qui correspond pleinement à vos attentes.

La question du paiement

Il est tout à fait possible d’obtenir un crédit hypothécaire pour la construction d’une nouvelle maison, bien que les modalités soient généralement plus complexes que dans le cas de l’achat d’une habitation existante. Le capital est en effet souvent libéré par étapes. L’organisme prêteur cherchera à se procurer un calendrier d’avancement des travaux et à s’assurer que l’entrepreneur est digne de confiance et compétent. Quoi qu’il en soit, avec ou sans crédit hypothécaire, il convient d’échelonner les versements en fonction des différentes étapes de la construction, en ne libérant les sommes dues qu’une fois que vous ou votre maître d’œuvre aurez vérifié que les travaux ont été correctement réalisés.

Selon l’emplacement du terrain, vous pourriez par ailleurs être en droit de bénéficier d’aides gouvernementales (réduction sur les taxes foncières, crédits d’impôts, etc.). Ne manquez pas de vous renseigner à ce sujet en amont.

Se lancer dans un projet de construction n’est certes pas une aventure de tout repos, mais le jeu en vaut la chandelle si vous tenez à vivre dans la maison de vos rêves.