Mes finances, mes projets, ma vie
28 janvier 2021

Proposer son logement sur un site de location courte durée

Avez-vous déjà songé à louer votre logement pour une courte durée afin d’augmenter vos revenus, par exemple lorsque vous êtes en vacances à l’étranger ? L’idée paraît alléchante, mais réfléchissez bien avant de vous lancer ! Si les plateformes de location se multiplient pour faciliter la tâche des intéressés, nul n’est à l’abri d’une mauvaise surprise de la part d’un locataire irrespectueux ou concernant les règles en vigueur.

Le Luxembourg n’échappe pas au phénomène de la location courte durée et des plateformes communautaires qui y sont dédiées. Si cette activité pose parfois des questions en raison de la pénurie de logements que connaît le pays, elle suscite de plus en plus d’adhésion pour les avantages qu’elle offre, notamment financiers.

Louer son logement, dans quel but ?

Les loyers et prix d’achat étant élevés au Luxembourg, nombreux sont ceux à vouloir mettre leur bien en location durant leur absence (lors de leurs vacances, par exemple). L’objectif est évidemment de mieux rentabiliser celui-ci en dégageant des revenus accessoires. Certains propriétaires vont encore plus loin, et, satisfaits d’une première expérience, ils recourent régulièrement à la location courte durée, qu’ils jugent plus rentable qu’un bail classique.

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans cette aventure, plusieurs options sont envisageables. Il est en effet possible de mettre à disposition son logement en entier lorsque celui-ci est vide, ou de proposer des chambres en location à différentes personnes. Enfin, le propriétaire qui souhaite rester sur place peut éventuellement louer une seule chambre.

Une activité soumise à des règles

Si la location de courte durée tend à se développer chez nous, il n’est pas possible de faire n’importe quoi. Pour les propriétaires, il y a des règles à respecter, notamment d’un point de vue fiscal. Ces derniers doivent en effet déclarer les revenus issus de cette activité. Et en toute logique, les obligations de conformité à la réglementation sont à charge du loueur.

Les obligations de conformité à la réglementation sont à charge du loueur.

Parmi les obligations, signalons que le propriétaire d’un bien loué doit également remplir des fiches d’hébergement de voyageurs, comme pour tout autre hébergement touristique privé, mais aussi enregistrer et déclarer les chambres mises en location auprès de l’administration communale. Il doit notamment indiquer le nombre maximum de personnes logées et le montant demandé.

En cas de location multiple (unités d’habitation séparées), il devra demander à sa Commune une autorisation de changement d’affectation ou de transformation de son bien.

En tant que bailleur, il devra enfin veiller à la salubrité, l’hygiène, l’habitabilité et à la sécurité du logement. En effet, pour que le logement mis en location soit vivable, sa surface ne peut être inférieure à 9 m2 pour une personne, 18 m2 pour deux personnes, 24 m2 pour trois personnes, et enfin, 30 m2 pour un groupe de quatre locataires.

Quelle plateforme choisir ?

Quand vient le moment de choisir le site sur lequel proposer son studio ou son appartement, beaucoup pensent directement à une plateforme gratuite bien connue et largement utilisée par les propriétaires et locataires pour louer tous types de biens : appartements, maisons, chambres à partager, etc. Elle répertorie des centaines de logements au Luxembourg et comptait, en 2017, 36.000 clients dans le pays. Peur de sauter le pas ? Des avis laissés par les hôtes, mais aussi par les invités, permettront de se faire une première idée.

À chaque profil correspond une plateforme. Pour augmenter ses chances de louer son bien et améliorer sa visibilité, il est recommandé d’utiliser plusieurs réseaux. Des sites de réservation d’hébergements touristiques ou de recommandations d’établissements ont par exemple élargi leurs services pour se tourner vers la location entre particuliers, comme alternative aux hébergements hôteliers. Les familles et clients au budget plus important pourront quant à eux se tourner vers des sites plus sélectifs.

À noter que certaines plateformes n’offrent pas la possibilité de laisser des avis. Pour choisir celle qui lui convient, le propriétaire peut jeter un œil au trafic du site. Plus celui-ci est important, plus il a des chances de trouver rapidement des amateurs.

Quels sont les pièges à éviter ?

A priori, n’importe quel propriétaire peut proposer un logement sur une des plateformes de location de courte durée. Le nombre de biens à louer y est donc particulièrement important. En 2020, plus de 300 logements sont affichés pour le Luxembourg sur la plateforme la plus connue. Pour éviter que votre annonce ne passe inaperçue, elle doit être attractive. Le bien doit y être détaillé, les attractions à proximité décrites, et un maximum de photos ajoutées.

Comment être sûr de tomber sur un locataire respectueux ? Essentiellement grâce aux avis et commentaires des autres propriétaires.

Comment être sûr de tomber sur un locataire respectueux ? Grâce aux avis et commentaires des autres propriétaires, il est possible de choisir d’accueillir ou non un visiteur. Avant l’arrivée de ce dernier, il est toutefois recommandé de placer les objets de valeur en lieu sûr. En effet, si certaines plateformes proposent de souscrire à une garantie offrant une protection contre les éventuels dommages, cette dernière ne couvre pas les dommages causés à certains objets. Disposer d’une très bonne assurance habitation est donc vivement conseillé.

Des services supplémentaires

La location courte durée peut rapidement devenir chronophage. Si l’objectif est d’augmenter ses revenus sans devoir consacrer tout son temps aux échanges avec les locataires, à la logistique ou au nettoyage, déléguer certaines tâches peut s’avérer intéressant. En particulier si le propriétaire voyage souvent et est amené à louer son logement régulièrement.

Pour faciliter la vie des locataires et améliorer leur séjour, ces propriétaires peuvent donc recourir à un service de conciergerie spécialement dédié à la location via les plateformes dédiées. Tout y est pris en charge : le nettoyage, la blanchisserie, ou encore la gestion des clés.

Proposer son logement sur des plateformes de location courte durée est une option intéressante pour les propriétaires à la recherche de revenus complémentaires. Cette activité implique toutefois certaines règles et obligations à respecter et nécessite de bien se préparer pour éviter les désagréments causés par certains hôtes.