Mes finances, mes projets, ma vie
7 avril 2020

Retraite: adopter le bon état d’esprit pour réussir à épargner

Impossible de mettre de l’argent de côté pour votre retraite encore si lointaine ? Et s’il suffisait d’adopter le bon état d’esprit pour que les choses changent enfin ? Après avoir détaillé les biais cognitifs qui nous empêchent d’épargner, myLIFE vous dévoile les solutions simples qui rendent l’action d’épargner quasi automatique et indolore.

Pour atteindre efficacement un objectif, il faut être capable de mesurer de manière réaliste ce qui nous en sépare. Et en matière d’épargne, cela commence par être honnête sur notre manière de gérer nos finances au quotidien. Ainsi, reconnaître que vous êtes plutôt cigale que fourmi vous indique simplement qu’il va falloir s’imposer une certaine discipline et établir des garde-fous pour vous éviter de dépenser à la moindre occasion l’argent que vous voulez mettre de côté. Ne vous culpabilisez pas, la grande majorité des gens sont comme vous.

Limitez l’accès à votre épargne

Pour profiter au mieux de votre future retraite et compenser votre perte de revenus, votre objectif est que votre épargne augmente, pas qu’elle diminue. La première chose à faire est de mettre en place des garde-fous pour éviter de pouvoir puiser trop facilement dans les fonds que vous épargnez pour plus tard. Ainsi, assurez-vous d’investir votre argent dans des actifs suffisamment illiquides sur le court terme pour vous protéger vous-même contre la tentation de dépenser sans penser à l’avenir. Par exemple, certains produits d’assurance-vie ou les contrats de prévoyance-vieillesse bénéficient d’avantages fiscaux qu’il vous faudrait rembourser intégralement si vous aviez la mauvaise idée de ne pas respecter les conditions d’échéance fixées par le législateur.

Afin de mieux vous connecter à vos préférences futures, il faut rendre votre futur plus présent, c’est-à-dire plus concret.

Connectez-vous à votre futur vous

Se projeter dans l’avenir est un exercice flou, à moins de parvenir à visualiser cet avenir et, surtout, la place que vous y occuperez. Afin de mieux vous connecter à vos envies et besoins futurs, il faut rendre votre futur plus présent, c’est-à-dire plus concret.

Plusieurs études ont montré que le fait de se voir soi-même sur une photo que l’on aura volontairement vieillie, permet de mieux appréhender son avenir. Vous pouvez utiliser un logiciel graphique sécurisé, voire certaines applications pour vieillir une de vos photos. Si vous savez dessiner, pourquoi ne pas le faire directement sur une photo papier.

Ceci fait, prenez le temps d’écrire une lettre à votre futur vous en vous posant certaines questions :

  • qu’est-ce que votre futur vous doit avoir réalisé dans x années ?
  • qu’est-ce que vous ne voulez pas qu’il soit dans x années ?
  • qu’est-ce que ce futur vous peut faire pour avoir un impact positif sur son entourage ?
  • quelles seront ses conditions de vie ?
  • où vivra cette personne et comment paiera, financera-telle ses projets futurs ?
  • combien dois-je économiser maintenant pour que mes souhaits se réalisent ?

Si l’exercice peut de prime abord vous sembler un peu artificiel, il a le grand mérite de vous forcer à vous projeter dans un avenir qui resterait autrement très flou à vos yeux, et donc peu susceptible d’influencer vos décisions présentes. Bien entendu, il convient d’être précis dans vos réponses afin de pouvoir orienter précisément la réflexion sur votre avenir.

Economisez par défaut et automatiquement

Si on peut les identifier et agir en fonction, les biais cognitifs ne sont pas forcément nocifs. Par exemple, dotés d’une capacité cognitive d’attention limitée, les êtres humains ont tendance à conserver les options proposées par défaut. La raison est simple, le biais de statu quo nous pousse à éviter de faire des choix actifs et à devoir affronter l’angoisse de mal choisir.

Ainsi, si vous ne deviez réaliser qu’un seul effort, ce serait celui de vous rapprocher de votre conseiller bancaire ou de trouver une application de portefeuille électronique intelligent qui va automatiquement mettre régulièrement de l’argent côté pour vous. Les êtres humains aiment le statu quo et, une fois une décision importante prise, ils préfèrent ne plus changer d’opinion. Il y a ainsi de fortes chances que cette option que vous vous imposez par défaut demeure en place pour longtemps. Un simple virement permanent mensuel vers votre compte épargne constitue déjà une décision unique qui contribue à faire grandir durablement votre épargne.

Mettre quelques euros de côté chaque mois dès l’entrée dans la vie active peut faire une grande différence à l’approche de la retraite.

Commencez petit

Inutile d’avoir des revenus élevés pour commencer à mettre de l’argent de côté. Mettre quelques euros de côté chaque mois dès l’entrée dans la vie active peut faire une grande différence à l’approche de la retraite. C’est encore plus vrai en matière d’investissement où il est recommandé d’investir régulièrement des petits montants plutôt que d’investir en une seule fois une somme importante.

Aujourd’hui, la plupart des banques, mais aussi des applications mobiles financières permettent d’automatiser ce type de virement, vous épargnant ainsi la charge cognitive pénible de devoir y penser vous-même chaque mois. Vous pouvez même prévoir d’augmenter la somme épargnée si vous recevez une augmentation ou une somme d’argent imprévue.

Il convient donc de trouver la bonne tactique pour ne plus percevoir l’argent mis de côté comme une perte nuisible à votre consommation immédiate.

Assurez-vous d’avoir le bon timing

Un des freins majeurs à l’épargne est notre aversion à la perte. Cette aversion nous rend très sensible à une perte immédiate (ce salaire mensuel net amoindri parce que je mets une somme de côté) et cela même si c’est pour le bénéfice de notre épargne future. Il convient donc de trouver la bonne tactique pour ne plus percevoir l’argent mis de côté comme une perte nuisible à votre consommation immédiate. Tout est une question de bon timing !

L’idéal est de planifier vos virements automatiques au moment où vous recevez votre salaire. De cette manière vous percevrez les changements sur votre compte comme étant toujours en augmentation nette de trésorerie et la somme mise de côté vous semblera moins douloureuse.

Dans cette même logique, si vous savez que vous allez recevoir un bonus ou un 13e mois à un moment précis, vous pouvez aussi faire en sorte d’organiser à l’avance un transfert au profit de votre compte épargne. Vous n’y penserez ainsi même plus au moment de recevoir votre bonus et vous vous focaliserez plutôt sur l’augmentation nette reçue sur votre compte courant.

Vous n’êtes toujours pas convaincu et ne souhaitez vraiment pas toucher à votre revenu actuel ? Et si vous attendiez la prochaine indexation automatique des salaires pour vous y mettre. L’augmentation nette que chacun perçoit lorsque le mécanisme s’actionne n’est pas toujours suffisamment significative pour réellement induire un changement dans notre mode de vie. Mais mis de côté chaque mois, le montant de cette petite augmentation que certains jugeront insignifiant, peut à terme constituer un capital très intéressant au moment de réaliser un projet à long terme.

Arrondissez

Certaines applications de portefeuilles intelligents peuvent vous permettre d’arrondir à l’euro supérieur les achats que vous effectuez avec votre carte de crédit. L’idée est de mettre de côté à chaque fois les quelques centimes supplémentaires sur un véhicule d’investissement ou d’épargne que vous aurez défini. Vous ne vous rendrez ainsi même pas compte de l’opération mais pourtant vous aurez réussi à épargner.

Je m’y mets maintenant

Enfin, si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil, c’est celui de démarrer maintenant ! Arrêtez de procrastiner et de penser que vous êtes trop jeune pour épargner ou que vous n’en avez pas les moyens. Il s’agit là de fausses excuses vous permettant de remettre à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui.

Semez aujourd’hui ce que vous espérez pouvoir récolter demain. Cela fonctionne pour vos finances comme pour tous les domaines de votre vie.

Prenez une bonne fois pour toute la décision aujourd’hui de vous y mettre, choisissez l’option qui vous convient le mieux et optez pour une forme d’automatisation. Par la suite, vous n’aurez plus à y pensez et votre argent travaillera seul pour vous permettre de concrétiser vos projets à long terme et de profiter pleinement de votre retraite. N’oubliez pas de vous projeter dans l’avenir pour rendre votre futur plus concret. Semez aujourd’hui ce que vous espérez pouvoir récolter demain. Cela fonctionne pour vos finances comme pour tous les autres domaines de votre vie.