Mes finances, mes projets, ma vie
27 mai 2022

Réussir au quotidien à booster son épargne sur le long terme

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. L’adage est particulièrement vrai pour vos finances. Les petites sommes d’argent mises de côté ici et là s’additionnent au fil de temps. Dépenser est toujours plus tentant qu’économiser. Mais le fait de voir que les petites économies que vous réalisez au jour le jour peuvent s’accumuler sur le long terme vous incitera peut-être à prendre l’habitude de mettre de côté. Voici six idées à ne pas perdre de vue.

Surveillez vos dépenses

Les applications de finance personnelle facilitent grandement le suivi de vos dépenses au quotidien. Elles peuvent vous aider à suivre vos transactions récentes, tenir un budget mensuel, gérer vos abonnements, ou encore savoir quand vous devez payer vos impôts. Par ailleurs, en analysant les tendances de vos dépenses, vous pourrez également comprendre à quoi vous consacrez l’essentiel de votre budget.

À l’étranger, certaines vous permettront même de faire fructifier vos économies en les plaçant sur un compte d’épargne ou d’investissement. Elles arrondissent à l’euro supérieur tous les achats que vous effectuez et transfèrent automatiquement la différence sur un compte espèces ou un portefeuille d’investissement.

Ces petits prélèvements vous permettent d’économiser jusqu’à 200€ par mois. Investis à 3% par an, ils vous rapporteront sur 20 ans pas moins de 65.825€, de quoi prendre votre retraite un peu plus tôt.

En fonction des mécanismes du régime retenu, le montant peut se monter jusqu’au double de ce que vous avez versé.

Adhérez au régime de retraite de votre employeur

Cette démarche peut vraiment être de l’argent aisément gagné. Certains employeurs offrent l’accès à un régime de pension dans lequel vous et l’entreprise cotisez, et qui bénéficie souvent d’avantages fiscaux, de sorte que chaque cotisation que vous versez est encore plus intéressante. En fonction des mécanismes du régime retenu, le montant peut se monter jusqu’au double de ce que vous avez versé.

Ces régimes offrent l’avantage de la capitalisation  : si 100€ investis à l’âge de 20 ans, capitalisés à 3%, valent 331,5€ à 60 ans, les mêmes 100€ investis à 40 ans ne vaudront que 182€ 20 ans plus tard. Plus vous vous y mettez tard, plus vous devrez investir pour disposer d’un revenu de retraite confortable.

Refinancez votre emprunt immobilier

L’écart entre les prêts immobiliers à taux fixe et le taux variable d’un établissement de crédit peut être considérable. À l’heure actuelle, dans certains pays, les emprunteurs peuvent obtenir des taux fixes pour une certaine durée d’1,8%, alors qu’un taux variable standard peut dépasser 4,5%.

Pour un prêt hypothécaire de 500.000€ sur 25 ans, vous pouvez ainsi passer d’une mensualité de 2.779€ à taux variable à 2.083€ à taux fixe.

Si vous pouvez épargner cet argent plutôt que de le dépenser, cela peut vous aider à constituer une épargne à long terme. Les 704€ épargnés chaque mois, investis à 3%, pourraient rapporter un total d’environ 311.074€ sur ces mêmes 25 ans, soit un bas de laine plus que confortable pour aborder une retraite paisible et vous attaquer à votre liste de choses à faire.

Profitez des soldes

Les achats importants sont rarement soumis à des contraintes de temps. Vous pouvez garder votre vieux canapé usé un peu plus longtemps, ou attendre pour acheter de nouveaux appareils électroménagers. Vous réaliserez des économies substantielles en attendant que ces produits soient soldés à différents moments de l’année. Le calendrier des soldes est généralement connu d’avance : après Noël ou au début de l’année, ainsi que pendant l’été.

À tout moment de l’année, soyez un acheteur avisé. Grâce à Internet, il est beaucoup plus facile de trouver le meilleur prix pour des biens coûteux tels que les téléviseurs, les ordinateurs, les meubles ou les appareils électroménagers comme les machines à laver.

Il est logique que les magasins augmentent les prix des vêtements d’hiver avant les fêtes de fin d’année, ou des maillots de bain en été. Cela revient généralement moins cher d’acheter lorsque la demande est plus faible.

Il est toujours judicieux d’acheter des articles hors saison, dans la mesure du possible. Il est logique que les magasins augmentent les prix des vêtements d’hiver avant les fêtes de fin d’année, ou des maillots de bain en été. Cela revient généralement moins cher d’acheter lorsque la demande est plus faible.

Évitez les achats impulsifs

Le shopping en ligne est l’ennemi des bonnes habitudes financières. Il est trop facile de céder à un achat impulsif, ou parce que vous avez eu une mauvaise journée. Dans la mesure du possible, donnez-vous 48 heures avant de prendre votre décision d’achat finale. Cela vous donnera l’occasion de vous demander si vous avez vraiment besoin de l’article en question ou s’il n’est pas préférable d’économiser.

Les experts financiers recommandent également de ne pas stocker les détails de votre carte de paiement sur des ordinateurs ou d’autres appareils. S’il est vrai que ce procédé vous facilite grandement la vie, il vous pousse aussi à la dépense. Plus vous avez de temps pour réfléchir à un achat, mieux c’est.

Contrôlez vos prélèvements automatiques

Les prélèvements automatiques sont certes un moyen de paiement pratique, mais ils peuvent se prolonger bien au-delà de la durée de vie de ce qu’ils ont servi à acheter. Par exemple, vous payez peut-être encore une assurance pour un smartphone remplacé depuis longtemps, ou conservez des abonnements pour des services que vous n’utilisez plus.

Il ne s’agit peut-être que de 10 ou 20€ par mois ici ou là, mais cela représente un budget qui pourrait être utilisé à bien meilleur escient. Même avec 50€ par mois, il est possible de se constituer un bas de laine utile à condition de l’investir suffisamment longtemps.

La plupart des comptes bancaires vous permettent de vérifier la liste des prélèvements automatiques qui sortent de votre compte. Veillez à annuler ceux qui servent à payer un bien ou un service que vous n’utilisez plus. La démarche peut s’avérer douloureuse, mais examiner les dépenses inutiles des deux dernières années pourrait vous pousser à agir et à faire preuve de vigilance à l’avenir.

La constitution d’un patrimoine passe par l’acquisition de bonnes habitudes financières. L’accroissement de votre épargne peut véritablement vous inciter à poursuivre sur cette voie. Il faut parfois du temps pour mettre en place ces réflexes, mais ce sont ces petits pas qui peuvent faire toute la différence.

Dépenser est toujours plus tentant qu’économiser. Mais le fait de voir les petites économies que vous réalisez s’accumuler sur le long terme, peut véritablement vous inciter à prendre l’habitude de mettre de côté.