Mes finances, mes projets, ma vie
25 septembre 2021

Vie active : un nouveau chapitre

Emménager dans son premier appartement est une étape déterminante du passage à la vie adulte, et ce quelle que soit la raison pour laquelle vous avez décidé de quitter le nid : un lieu de travail ou d’étude trop éloigné, une cohabitation de plus en plus difficile avec vos parents, le désir d’emménager avec votre partenaire ou tout simplement une volonté d’indépendance. Il ne s’agit pas seulement de quitter le cocon familial, mais aussi et surtout d’endosser des responsabilités.

Au Luxembourg, l’âge moyen pour un enfant qui quitte le domicile parental était de 20,1 ans en 2019. La moyenne de l’UE se situait quant à elle à 25,9 ans selon les données publiées à l’été 2019 par Statista Research.

Planifier vos dépenses

Avant d’emménager dans votre premier appartement, il faut savoir que cela implique de nombreuses dépenses. Outre le montant du loyer à verser chaque mois, il faut également prendre en compte tous les autres frais liés à une location. Le loyer dépend de la situation, de la taille et des caractéristiques de l’appartement (nombre de chambres, cave, interphone, balcon, etc.) et doit en principe être payé d’avance au début de chaque mois.

Font partie des frais accessoires, entre autres, l’eau, l’électricité et/ou le gaz, le chauffage, le nettoyage des parties communes et le service de ramassage des ordures. Le propriétaire du bien immobilier pourra vous renseigner davantage sur le montant des frais accessoires mensuels à prévoir.

La garantie locative est à verser une seule fois à la signature du contrat de location et vous sera restituée à votre déménagement, pour autant que l’appartement ne présente aucun dommage. Son montant est variable et peut représenter jusqu’à trois mois de loyer.

L’assurance mobilière et l’assurance habitation couvrent entre autres les dommages liés à un incendie et les dégâts des eaux ainsi que les cambriolages. Le montant de la prime diffère en fonction des prestations d’assurance choisies.

Si vous faites appel à un agent immobilier pour rechercher un appartement, des frais s’appliquent également. Là encore, ils peuvent varier et atteindre l’équivalent de trois mois de loyer.

Pour réduire les coûts, vous pouvez opter pour une chambre au sein d’une résidence universitaire ou pour une colocation. Les colocations sont très répandues au Luxembourg. Pour beaucoup d’étudiants et de jeunes diplômés, elles représentent l’option idéale pour pouvoir partager le loyer et les frais accessoires.

Lorsque vous avez trouvé un appartement, il convient également de prendre en compte divers frais extraordinaires. La mise en fonction des compteurs : pour que votre appartement ne se résume pas à une place de camping, vous devez contacter les fournisseurs d’eau, de gaz et/ou d’électricité avant votre date d’emménagement. Le déménagement : les sociétés spécialisées permettent certes d’épargner bien du temps et des efforts, mais c’est également la solution la plus onéreuse. Si vous organisez votre déménagement avec des amis, il faut également prévoir les coûts des cartons de déménagement et du moyen de transport loué pour l’occasion. L’équipement de l’appartement : chaque milieu de vie doit disposer de certains éléments de base, comme un lit, une table, des chaises, une garde-robe ou encore un réfrigérateur. Et n’oublions pas les articles ménagers : assiettes, couverts, casseroles et poêles, mais aussi torchons, serviettes, linge de lit et oreillers, pour n’en citer que quelques-uns.

Exploiter le potentiel d’épargne

Pour réduire les coûts, il vous est possible de faire appel à votre famille et vos amis en leur demandant de vous prêter des meubles ou de la vaisselle qu’ils n’utilisent plus. Vous pouvez également acheter ce qu’il vous manque dans des magasins de seconde main. Enfin, il existe des prêts de première installation, qui facilitent l’emménagement des étudiants ou des jeunes travailleurs dans leur nouveau logement. Il est également possible de louer un appartement déjà meublé, ce qui augmente toutefois le loyer.

Après l’emménagement dans votre nouveau chez vous, divers autres coûts inévitables du quotidien doivent également être intégrés au budget. Mentionnons ici les dépenses liées aux achats, aux abonnements GSM/Internet/télévision, à une voiture (carburant, entretien, assurance), aux transports publics, à la santé (assurance complémentaire, médecin, dentiste, lunettes) ainsi qu’aux hobbies et aux activités de loisir.

Un déménagement est un nouveau départ. C’est donc le moment rêvé pour supprimer vos dépenses inutiles ou pour changer de prestataire d’assurance ou de fournisseur de téléphonie mobile. Il est conseillé d’adopter les bons réflexes d’épargne dès le début.

Différentes formalités administratives doivent également être effectuées. Être indépendant, c’est également informer les autorités d’un changement d’adresse et s’occuper soi-même de ses impôts, de ses assurances complémentaires, de ses opérations bancaires, de ses rendez-vous chez le médecin, etc.

Un déménagement est un nouveau départ. C’est donc le moment rêvé pour supprimer vos dépenses inutiles.

Le changement est à la fois excitant et perturbant. Il permet toutefois de vivre de nouvelles aventures qui nous font grandir, notamment sur le plan financier. Il est tout à fait sensé d’établir un budget. Il faut s’y prendre avec logique, et apprendre comment gérer votre propre argent. Et bien entendu, il faut s’y tenir !